Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

27 janvier 2012

Vendredis du Vin # 42: Le Vin et les Voyages

« Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans cesse ! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. »

Baudelaire, Le Spleen de Paris, XXXIII

 l_int_rieur

 

Notre voyage en Terre Sainte, par les Chemins de Compostelle, nous mène droit vers le Liban et la Syrie. Partis de bon matin en l'an 2012, bâton de pélerin, besace remplie de nos GCC de Saint Emilion pour nous ressourcer, et le bourdon - pour Père Danielou - , nous croyons en notre évangélisation des très saints calcaires à astéries.

IMGA1977

Le codex calixtinus dans notre cotte nous défend des démons du grenache et du mourvèdre.

Nous récitons une dizaine de chapelets pour notre grande offense à Saint Emilion, à travers vignes et pavés, et faisons acte de contrition, en prenant la ferme résolution de ne plus boire que des vins bio. Dans notre boîte à certificats, quelques bons fromages nous permettent de combattre avec la Grâce de Saint Ausonius les galettes de Sarrasin qui se répandent éhontément sur les tables hérétiques et notre foi nous écarte des lieux bannis, par l'intercession de nos Saints Anges gardiens Saint Pavie, Saint Belair, Sainte Madeleine et Saint Fourtet.

Les_oeuvres_compl_tes_d_Ausone

Nous arrivons enfin devant notre Vraie Croix, le Saint Sépulcre Millésimées de Terres reconquises par les vaillants Croisés Derenoncourt. 

Calcaire___Ast_ries2

Liban : Marsyas ( blanc) 2009

La robe est dorée, brillante. Le nez est élégant et expressif, avec des arômes floraux,  de poires épicées, de miel, et des notes de fruits exotiques. La bouche est veloutée, bien tenue par des fruits mûrs d’une très bonne intensité, presque grasse dans un centre assez sphérique, avec une acidité sous-jacente qui donne un très bon équilibre, et une bonne fraîcheur au vin dans une finale persistante soulignée par des fruits gourmands et des épices douces. Noté 16+

 

Liban : Marsyas rouge :  2008

Assemblage : 40% Syrah, 35% Cabernet Sauvignon, 25% Merlot. Sols et sous-sols argilo-calcaire

La robe est identique à celle de Bargylus (l’éclairage ne permet de voir les nuances ), le nez est net , intense, séduisant, avec des arômes de fruits noirs écrasés variés, de violettes, de boites à épices ( poivre fin et léger safran), et des notes de zan. L’attaque laisse entrevoir une matière, riche, moelleuse, les tannins sont fins, serrés et habillés par un chair dense Le milieu de bouche est  sphérique, ample et volumineux, les fruits sont purs, très gourmands. L’acidité sous jacente donne une belle fraîcheur à une finale, longue, équilibrée, savoureuse, (fruits éclatants), épicée et réglissée, saline dans son ultime expression. Noté 17, note plaisir 17,5

 

 logo

Syrie : Bargylus 2007

Assemblage : 40% Syrah, 35% Cabernet Sauvignon, 25% Merlot

Sous-sols argilo-calcaire.

La robe est profonde, avec un fin liseré de couleur violine, l’olfaction est généreuse et intense, avec des arômes de cassis, de mûres, d’épices variés( dont le poivre) des notes florales, et réglissés  La bouche est moelleuse, avec des tannins élégants bien enrobés, le centre est dense, plein, d’une très bonne puissance, tout en gardant une texture fine, souligné par des fruits purs, et expressifs. La finale est très persistante, veloutée, fraîche, intense dans son expression aromatique (fruits, épices et réglisse), avec des notes salines. Noté 16,5, note plaisir 17.

 

 

 

Posté par Daniel S à 00:01 - Les Vendredis du Vins - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires


    Une sainte expédition ! Dans un monde en furie...

    Posté par Michel Smith, 27 janvier 2012 à 08:22
  • Voyage saint mais de plaisir, intéressante découverte, je n'ai pu que des vins libanais sans grand intérêt et si peu... Merci !

    Posté par tiuscha, 27 janvier 2012 à 09:40
  • et le prix ?

    Bonjour, il s'agit en fait d'un commentaire global sur votre blog, çela fait plus de deux ans que je vous lis avec le plus grand intérêt, et je vous en remercie car c'est une source de connaissance pour moi. Il y a juste un truc que je voudrais vous dire, vous ne donnez aucune indication sur les prix des vins que vous dégustez et je trouve ça dommage, car c'est quand même un élément trés important, comme la note plaisir, vous pourriez rajouter une note "prix" car entre un vin à 100 euros et un vin à 10 euros qui procureront sensiblement le même plaisir de dégustation, il y a quand même un monde dont il faut tenir compte. Bien sûr, j'imagine que vous avez déjà pensé à ce problème et que c'est une démarche volontaire de votre part, mais les prix atteints par certains crus ces dernières années ne nous permettent plus de ne pas tenir compte de cette variable...
    Pascal.

    Posté par Spianissimo, 27 janvier 2012 à 12:44
  • Merci pour vos commentaires.
    Michel : une dégustation sans risques...ce qui n'est pas le cas actuellement en Syrie
    tiuscha : les libanais produisent des vins de plus en plus intéressants, mais pas faciles à trouver, à moins se s'y intéresser de très près.

    Posté par Daniel et I. S, 27 janvier 2012 à 17:43
  • Merci pour votre lecture, Pascal. J'essaierai de donner les prix des vins, quand ils sont disponibles à la propriété.Pour rechercher le prix et la disponibilité d'un vin, vous avez deux sites qui peuvent vous aider dans vos recherches : wine-searcher.com et www.winedecider.com/fr/, qui vous indique le coût des vins et chez quel caviste ou négociant vous pouvez les trouver

    Posté par Daniel et I. S, 27 janvier 2012 à 17:54
  • si j'avais une bouteille de Chateau Kefraya sous le coude....(un vin libanais que j'aime même si cela fait quelques années que je n'ai pas eu le plaisir d'en boire) je lèverais mon verre en un tchin tchin amical, au texte, à son auteur..... E.F.A.M.R.P

    Posté par EBB, 27 janvier 2012 à 23:06
  • Merci Eurielle pour ton intervention. J'ai dégusté, aussi, il y a 7 ou 8 ans les vins du Château Kéfraya, qui faisait partie des meilleurs vins du Liban. Depuis quelques années, des passionnés ont entrepris de produire des vins de très grande qualité, qui commencent à voir le jour aujourd'hui. On change de registre, avec des vins plus nets, équilibrés, avec des fruits mûrs, sans le côté un peu oxydé, qu'avaient les meilleurs vins libanais évoqués plus haut.
    Pour le texte, je transmets ton " tchin tchin à l'auteur

    Posté par Daniel et I. S, 28 janvier 2012 à 11:20

Poster un commentaire