Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 janvier 2012

Une verticale de Château Cornélie à Bu Baravin


De ces soirées teintées d'amitiés, d'oenophilie et de sentiments vrais partagés sur le sens et les valeurs de la vie, des discussions pleines de sympathie, il en est peu ! mais il en est toujours ainsi lorsque nous nous rendons à Bu Baravin, parce que tout simplement, c'est Pascal, sa vision, son sens du partage, que nous rencontrons.

IMGA4737IMGA4740IMGA4732

 

Nous aimons nous rendre dans son bar à vins : le décor est agréable, style lounge dans les coloris des verres qui nous attendent, le confort des tables, des sièges et la presque promiscuité avec vos voisins de dégustation amènent nécessairement aux échanges.

IMGA4754IMGA4738IMGA4739

Le choix des vins est judicieux : éclectique, faisant la part belle aux meilleurs vignerons, connus ou moins connus, français ou étrangers, et la carte est particulièrement étoffée.

IMGA4742IMGA4745IMGA4746IMGA4748IMGA4751

Ce soir, nous arrivons après le passage de Patrick Grisard, Château Cornélie. Nous aimons beaucoup ses vins et depuis toujours. C'est une verticale que nous propose Pascal : les vins étaient ouverts depuis la fin de la matinée.


En accompagnement, de la charcuterie et des fromages d'excellente qualité...

IMGA4731



IMGA4725


Cornélie 2005

La robe est très soutenue, de couleur sanguine à rubis, le nez ouvert et expressif évoque la violette, la boite à épices, la cerise, le cassis, la réglisse, avec des notes d’élevage en retrait, la bouche est puissante, tonique, avec des tannins qui commencent à se fondre, qui se font plus fermes dans un centre, charpenté et d’un bon volume et fruité. La finale est soutenue, persistante, encore assez tannique, fraîche avec des saveurs fruitées et épicées avenantes. Note potentielle 15, note plaisir 14,5 . A Attendre pour que les tanins se fondent davantage.

 

Cornélie 2006 dégusté deux fois, dont une chez moi sur une durée de 48 heures

La robe est soutenue, de couleur rubis à pourpre, le nez, un peu fermé, s’ouvre sur la durée sur des arômes d’épices dominantes de fruits rouges, avec des notes florales et d’élevage un peu plus marqué que sur la bouteille de 2005. L’attaque est veloutée, les tannins se raffermissent dans un milieu de bouche, assez puissant et rond, souligné par des fruits mûrs et frais. La finale, d’une bonne allonge, encore un peu tannique, offre une palette de fruits frais et d’intenses épices, avec une très légère astringence en ultime sensation. Noté 15, note plaisir 14,5 Deux à trois années de vieillissement  donneront plus de charme à ces bouteilles

 IMGA4726

Cornélie 2007

La robe est assez soutenue de couleur carmin à rubis, l’olfaction, nette et retenue, laisse entrevoir, à l’agitation, des parfums de fruits rouges et de café. La bouche est souple, veloutée; avec des fruits frais, construite en demi-corps, avec une sensation tannique un peu plus prononcé, qui s’accentue dans une finale de longueur normale, fruitée et épicée, un peu marquée par l’élevage, légèrement astringente et amère. A revoir sur une autre bouteille.

 

Cornélie 2008

La robe est assez profonde, avec des reflets de couleur violine à pourpre. Le nez est net et pur, avec des arômes de violettes, de fruits variés (cerises et mûres), d’épices, de réglisse, et un élevage très en retrait. La bouche est pleine, veloutée, avec des tannins enrobés par une chair fine, dans une construction fusiforme d’une bonne densité, rehaussé de fruits avenants. La finale est persistante, fraîche, avec des tannins un peu plus fermes, qui lui donne une belle assise, soulignée par des fruits expressifs et juteux, des épices douces et des notes de réglisse. Noté 16, note plaisir 15,5. Une belle bouteille à attendre, ou à ouvrir une dizaine d’heures, avant la dégustation.

 

Cornélie 2009

La robe est profonde, avec des reflets de couleur sanguine, l’olfaction, expressive et séduisante, évoque les cerises, le cassis, les épices orientales, le zan, avec des notes de framboises et florales. La bouche est riche, d’une belle puissance, avec des tannins au grain bien enrobés, le centre est plein, dense, charnu, rehaussé de fruits mûrs et expressifs. La finale est très persistante, avec des tannins qui restent élégants, sans aucune rigidité, gourmande, fraîche, avec des saveurs intenses de fruits mûrs, d’épices variées et de réglisse. Noté 16,5, même note plaisir. Une très belle réussite.


IMGA4727

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire