Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

23 décembre 2014

Une bûche en trente minutes, ses variantes et les accords avec les vins

 

Une fois n'est pas coutume, je détaillerai point par point la recette et les astuces pour rendre votre bûche de Noël inratable et surout réalisable en des temps records : 15 minutes pour la confection du biscuit roulé, 30 minutes pour la cuisson. Il faut compter une heure de refroidissement du gâteau, durant laquelle on peut cuisiner d'autres plats. Au moment de terminer la bûche, c'est seulement 10 minutes pour la réalisation de la crème au beurre, et quelques autres minutes pour la décoration.

 

En clair, seulement 30 minutes d'occupation réelle.

On fait fi de la présentation, toutefois qui ne sera jamais aussi jolie que celle agencée par les doigts experts de nos pâtissiers, mais sa saveur est particulièrement relevée.

B_che_de_No_l_002B_che_de_No_l_003

Il faut comme ingrédients, 11 oeufs, 350 grammes de sucre - si possible du sucre glace -  350 grammes de beurre ( le meilleur que l'on puisse trouver) et 150 grammes de farine. C'est tout.B_che_de_No_l_001

Se munir de plusieurs raviers, d'une plaque de cuisson.

Monter six jaunes d'oeufs avec 175 grs de sucre au fouet électrique et au bain marie (on peut se passer du bain marie avec une induction, l'essentiel étant que la température monte très progressivement pour ne pas dépasser 60°) jusqu'à obtention d'une mousse presque blanche

B_che_de_No_l_007

 

à laquelle on rajoute les 150 grs de farine.

B_che_de_No_l_009

Faire fondre 100 grs de beurre au micro-onde. Appliquer dans le beurre fondu, un morceau de sopalin avec lequel on beurre la plaque de cuisson, avant de la fariner.

B_che_de_No_l_005B_che_de_No_l_006

Battre les six bancs en neige. Là est le nerf de la guerre : les blancs doivent ête très fermes, s'ils ne le sont pas, autant recommencer avec d'autres oeufs. (Les blancs se congélant fort bien , il n'est pas de gaspillage. Il suffira de les incorporer à une pâte à crêpe ou à une omelette ultérieurement).

B_che_de_No_l_011

Verser le beurre fondu sur la farine et la mousse de jaunes d'oeufs, bien mélanger. La crème doit paraître lisse. Incorporer les blancs d'oeufs en neige sans les casser et relever la pâte du fond en cassant les blancs, comme l'on ferait pour une mousse au chocolat.B_che_de_No_l_013

Verser la préparation sur la plaque de cuisson. Mettre au four 30 min à 180°

Pendant ce temps, battre au fouet électrique 5 oeufs entiers auxquels on ajoute les 175 grs de sucre restant.

Attendre que la crème épaississe légèrement.

B_che_de_No_l_018

Battre au fouet électrique 250 grammes de beurre : il faut réussir à blanchir le beurre. On dit que l'on a un beurre pommade. B_che_de_No_l_014

A ce beurre, verser la crème épaissie. Eventuellement, remettre l'ensemble au froid si le beurre semble trop mou.

B_che_de_No_l_019

Une fois le biscuit bien doré, il faut le démouler sur un linge propre, humidifié à l'eau bouillante et recouvert de sucre.

B_che_de_No_l_021B_che_de_No_l_022

Rouler le biscuit dans le linge et refroidir ce gâteau.

La crème au beurre ainsi réalisée est une base. Au moment de la confection de la bûche, il faut la séparer en deux. Une partie pour la couverture, une autre partie pour fourrer l'intérieur.

De multiples variantes sont donc possibles:

- on peut ajouter un stick de café soluble, on a une crème moka.

- on peut ajouter de la poudre de vanille et du sucre vanillé.

- on peut mixer un fruit ( mangue, mandarine, framboise, etc.) et superposer le fruit mixé au dessus de la crème au beurre qui sert de fourrage. La crème au beurre du dessus peut être légèrement parfumée avec un sirop d'orange, avec du Grand-Marnier.

- on peut parsemer de brisures de marrons glacés et de meringues, et mettre un peu de rhum dans le beurre.

Les variantes sont infinies...

- Pour ce dessert, le fourrage est composé d'une crème au beurre auquel j'ai rajouté de l'amandin et de l'essence d'amande amère.

B_che_de_No_l_023B_che_de_No_l_026

Pour le dessus de chocolat en poudre 100% cacao.

La présentation la plus simple : il faut dérouler lentement le biscuit en tentant de prélever le linge. Si le biscuit se fend un peu, la crème au beurre sert à colmater. Fourrer généreusement ( ne pas hésiter) de la crème de son choix. Couper les extrémités pour égaliser, mais les coupes peuvent servir à faire un noeud.

B_che_de_No_l_032

Recouvrir entièrement la bûche qui peut être alors décorée selon son goût. Il peut même neiger du sucre glace que l'on saupoudre du bout des doigts.

Quelques suggestions d'accords

Bûche aux marrons glacés et chocolat, Bûche vanille/chocolat, Bûche aux amandes/chocolat: Vins doux naturels élevés en milieu oxydatifs ( Maury, Portos, Banyuls, Rasteau ) ou vieux "Vintage" des mêmes appellations

Bûche aux fruits exotiques. Gewurztraminer ( vendanges tardives), Barsac en millésime jeune et pas trop riche

Bûche aux agrumes/Grand-Marnier : Sauternes, Muscat ( Languedoc, Roussillon, Cap Corse, Pantelleria, Beaumes de Venise), Côteau du Layon

Bûche aux fruits rouges/vanille : Vins de Liqueur du sud-Ouest (Maydie, Tanatis), jeunes VDN ( Maury ) millésimés

 

 

 

Posté par Daniel S à 00:02 - Accords mets/vins - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Ben c'est malin...

    ... de m'agacer ainsi les papilles avec tes explications et tes images. T'aurais pas pu m'en envoyer une tranche, plutôt ?!!!

    Posté par Christian Bétour, 26 décembre 2011 à 12:02
  • Je ne suis pas certaine que les services de la poste soient efficaces. Autant venir la manger chez nous. Fin de semaine?

    Posté par Isabelle S, 26 décembre 2011 à 18:25

Poster un commentaire