Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 décembre 2011

Château Carbonnieux ( Pessac Léognan)

Château Carbonnieux

Carbonnieux1

Nous avons profité des Portes Ouvertes à Pessac Léognan, pour déguster quelques vins de cette propriété. Beaucoup de visiteurs avaient fait de même, en cette fin de matinée du Samedi 3 décembre.

Carbonnieux2

Cette propriété, appartenant à la famille Perrin, produit des vins blancs sur une superficie de 42  hectares ( sauvignon blanc 65%, et Sémillon 35% ), et des vins rouges (50 hectares ) avec les cépages suivants : Cabernet Sauvignon 60%, Merlot 30%, Cabernet franc 7%, et 3% Carmenère et Petit Verdot. Les sols et sous-sols sont constitués de graves garonnaises qui reposent sur un substrat calcaire à argilo-calcaire. Les plantations et les choix des différents cépages sont réalisés en fonction de leur aptitude à s’adapter à la nature lithologique du sous-sols, dans le but d’obtenir la meilleure maturité souhaitée des raisins.

Deux seconds vins sont élaborés Tour Léognan (blanc et rouge).

 

Carbonnieux ( blanc) 2010

Carbonnieux3

La robe, jaune pale, est nuancée de reflets verts clairs, le nez est net et discret, avec des arômes floraux et d’agrumes et de très légères notes d’élevage. La bouche est grasse, charnue en attaque, sans dynamisme dans un centre un peu mou, qui manque de peps, pour redonner du tonus au vin, dans une finale, à l’allonge modérée, soulignée par des fruits exotiques, et des agrumes à l’expression retenue. Non noté A revoir, mais étonnant en l’état

 

Carbonnieux (rouge) 2008

carbonnieux4Carbonnieux5Carbonnieux6

La robe est assez soutenue de couleur rubis à carmin,  l’olfaction, assez discrète, mais plaisante évoque les fruits rouges frais, accompagnées de notes florales, et d’un élevage léger. La bouche est longiligne, les tannins sont fins, et délicatement enrobés, les fruits, nets et mûrs, s’expriment modérément. La finale, de longueur normale, aérienne dans son dessin, est fraîche, avec des fruits délicats. Noté 15,5. Un vin qui semble entrer dans une phase de fermeture, mais qui parait être plutôt bien né. Un très beau 1986, dégusté, il y a 6 mois, mal apprécié par certains critiques à sa naissance, exige de rester prudent.

Carbonnieux7

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire