Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

25 novembre 2011

Vendredis du Vin # 41: Les bulles de Mariage....

DSC_0102Notre mariage, le 30 avril 2011

 

Pour ce Vendredis du Vin # 41: Les bulles de Mariage, nous avons tenu à reproduire les commentaires des trois champagnes que nous avions choisis pour cette occasion. Ils n'ont pas été servis comme uniques vins, n'ayant pas fait le choix de faire un menu Champagne et n'ont pas davantage constitué les vins de dessert.

 Les vins de Champagne ont accompagné les mises en bouche : Brochette de tomates/mozarella et basilic, panna cotta coriandre et huile d'olive, petits légumes confits et tuiles à la tapenade, rouleau de jambon au roquefort, crème de parmesan et gressin aux graines de sésame.

DSC_0166


Bollinger a parfaitement tenu son rôle grâce à sa puissance en face des deux premiers mets. Petrea et Jacqueson 734 ont subtilement et élégamment dialogué avec les deux dernières mises en bouche.

 Bouteilles_du_30_avril_009

Champagne Bollinger : Spécial Cuvée

La robe est dorée, traversée par des bulles fines, le nez est expressif et séduisant avec des parfums de fruits jaunes, de viennoiseries, de pain grillé, de fines épices et de noisettes. La bouche est pleine, vineuse, avec une matière dense qui donne du corps, et de la chair, et de la puissance dans un milieu de bouche aux fruits mûrs et soutenus. La finale est persistante à très persistante, d’une très bonne vivacité, intense dans sa construction et son expression aromatique, fruitée (fruits jaunes et agrumes) et finement épicée. Noté 16,5

Jacquesson : Cuvée 734

La robe est jaune or, assez claire. Le nez est expressif et frais, très floral, en première intention, suivent des arômes de fruits (pêches, et poires), accompagnés de notes de très légères « viennoiseries » et d’agrumes, et d’amandes douces. L’attaque offre une matière pleine, et délicate bien dynamisée par des bulles fines, le centre est finement charnu, d’une bonne densité, mis en relief par des fruits mûrs bien présents. La finale est persistante, fraîche, étirée, fruitée, florale, et minérale (notes salines). Noté 16

IMGA1534


Francis Boulard: Cuvée Petrea,

La robe est légèrement dorée avec des bulles fines. L’olfaction, nette et d’une bonne intensité, est dominée par des parfums de fruits jaunes et de pommes mûres, avec des notes très légères de viennoiseries et d’infusion. L’entrée en bouche est crémeuse avec une matière charnue, dense, élégante, et d’une belle finesse. L’acidité impeccable donne de l’allonge à une finale très persistante à la palette aromatique délicate et d’une bonne pureté avec des saveurs de pommes rôties au four, des épices douces, et des notes salines.  Noté 17

 

Posté par Daniel S à 00:02 - Les Vendredis du Vins - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires


  • J'aime beaucoup le Jacquesson et déosrmais je goûterais avec plaisir celui de Francis Boulard, le fait d'échanger un peu avec lui ici, n'y est pas étranger...

    Posté par tiuscha, 25 novembre 2011 à 08:19
  • passion mariage

    Félicitations aux mariés ! Visiblement, la passion va jusqu'au bout.

    Posté par phil, 27 novembre 2011 à 20:20
  • Tiuscha,
    Vous avez raison de vous intéresser aux vins De Francis. les rapports qualité/prix sont épatants.Quant aux champagnes de Jacquesson, ils sont de plus en plus tournés vers l'expression du terroir, avec des raisins mûrs.

    Posté par Daniel S, 27 novembre 2011 à 21:10
  • Merci Phil pour la lecture.Il y a des évidences qui ne peuvent trouver qu'une issue la plus naturelle ( normale diront certains) possible.

    Posté par Daniel S, 27 novembre 2011 à 21:12

Poster un commentaire