Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 novembre 2011

Portes ouvertes à Fronsac (1)

Le Clos du Roy (Fronsac) - (Les photos sont de C. Bétourné, blog  Littinéraires viniques)

Je reprends mon texte de présentation de l’année dernière, car il n’ y'a pas eu de nouveautés dans ce château

297490_2625778011845_1477121630_2853824_1531139164_n


Cette propriété, de 12  hectares, encépagée en merlot pour 80% et en cabernet Sauvignon, Cabernet Franc et Petit verdot pour les 20% restants s’est agrandie par une reprise en fermage de 3.5  ha de vieilles vignes. Les sols et les sous-sols sont assez identiques à ceux de la retombée Nord du plateau calcaire de Saint-Emilion à l’aplomb de Saint- Christophe des Bardes avec des sédiments sablo-argilo assez profonds qui recouvrent le socle calcaire qui n’est seulement qu’affleurant au sommet du plateau du village de Saillans .

Clos du Roy 2009

La robe est soutenue, de couleur violine, le nez, net, d’une bonne intensité évoque la cerise, les épices douces avec des notes de cassis et d’élevage léger. L’attaque est franche, avec des tannins un peu fermes, qui donnent un aspect un peu viril au vin dans un centre corsé. La finale est persistante, avec des tannins un peu durs, d’une  bonne fraîcheur, assez fruitée, épicées et réglissée, avec une petite note végétale. Noté 14, note plaisir 13,5. A attendre

Clos du Roy 2005

La robe soutenue offre des reflets de couleur rubis, l’olfaction est nette et expressive, avec des arômes de fruits noirs ; et d’épices variées. La bouche est souple, les tannins commencent à se fondre, un peu plus fermes dans un milieu de bouche, charpenté et fruité. La finale, d’une bonne persistance, est bien dessinée, avec des saveurs fruitées et épicées avenantes .Noté 14, note plaisir 14,5

Les cuvées Arthur sont élevées sur un système oxoline qui permet de remettre facilement les lies en suspension.

Clos du Roy : cuvée Arthur  2009

La robe est profonde, avec un liseré de couleur violine à sanguine. Le nez est net, et d’une bonne intensité, avec des arômes de cerises noires, de mûres, d’épices, des notes de cassis, et d’élevage en retrait. La bouche est élégante, le vin se développe, avec des tannins fins, un peu fermes, qui donnent une très bonne consistance, et de la densité au vin dans un centre, au toucher velouté rehaussé de fruits mûrs et gourmands. La finale est persistante, un peu ferme, fruitée, épicée, et réglissée, avec une ultime sensation un peu crayeuse. Noté 16, note plaisir 15,5.

 

Clos du Roy : cuvée Arthur 2005

La robe est profonde, de couleur rubis. Des fruits noirs, des épices variées, des notes de réglisse et de truffe noire caractérisent une olfaction généreuse. La bouche est pleine, corsée, les tannins, un rien fermes, ne sont pas encore complètement fondus, les fruits sont expressifs et avenants. La finale est persistante, bien tenue par des tannins structurants, d’une bonne fraîcheur, fruitée, finement épicées, et réglissée, avec des notes salines. Noté 16, même note plaisir

300409_2625768451606_1477121630_2853817_973799696_n

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire