Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

11 octobre 2011

Des vins de la bodega Toro Albala (Espagne)

La bodega Toro Albala est un domaine situé au sud de Cordoue, à Aguilar de la Frontera dans l’appellation Montilla-Moriles (D.O Montilla-Moriles), caractérisée par son cépage Pedro Ximenez. Le vignoble est situé entre 300 et 600  mètres d’altitude, avec un ensoleillement d’environ 3000 heures par an, et une pluviométrie comprise entre 550 et 950  litres au mètre carré, annuellement.

736px_DO_Montilla_Moriles_locationImage tirée du site Wikipedia, consultable ici

Après la vendange, les raisins sont disposés sur le sol, sur des « tapis » aérés pour être concentrés par passerillage ( dessication) pendant une dizaine de jours.

toro_albala_001toro_albala_006

Les conditions climatiques (chaud et sec), sur l’ensemble de la journée sont particulièrement favorables à cette opération de dessication. Les baies sont placées ensuite sur des petits tissus circulaires faits en fibre de noix de coco ( "las capachetas ") pour terminer leur flétrissement, puis sont acheminées au chai. Après deux pressurages, et la fermentation alcoolique, les jus sont élevés en barriques de chêne américain, sans ouillage ( conditions oxydatives similaires à un élevage sous voile). Certains élevages se font à l’extérieur du chai, en fûts, (élevage en solera ).

 

Voici les vins dégustés à Bu Baravin à Bordeaux

 

Oloroso Viejo : Solera de 15 ans

La robe offre une teinte dorée soutenue, le nez évoque, avec une bonne intensité, le brou de noix, les figues, les fruits secs, avec une touche d’orange confite, la bouche évolue sur des registres à la fois secs et veloutés,  d’une bonne plénitude, avec des saveurs de caramel épicé, de noix, de noisettes, qui persistent dans un finale d’une bonne tenue, et d’une bonne fraîcheur. Noté 15, note plaisir 16

 

Amontillado Viejo : solera de 35 ans

La robe tire vers l’ambre, l’olfaction est expressive et complexe, avec des arômes, de figues, de dattes; de melon confit, de tabac blond, d’épices douces, et de fruits secs. La bouche est tonique, pleine, sèche, corsée, à légèrement tannique. La finale est persistante, complexe dans son expression aromatique riche et intense, très fraiche, avec des notes salines très nette. Noté 16, note plaisir 17

toro_albala_008

 

Cream PX : solera de 10 ans

La robe de couleur ambre soutenue laisse apparaître des larmes bien dessinées, le nez est séduisant et intense, avec des parfums de citron et de zest d’oranges confits, de raisin de Corinthe,  d’épices douces (safran dominant), de clou de girofle. La bouche est grasse, sphérique, dense, avec des saveurs intenses. La finale est très persistante, d’une bonne puissance aromatique, complexe, bien équilibrée avec des notes de cacao et de caramel, s’ajoutant aux agrumes confits, et aux épices douces. Noté 16,5, note plaisir17,5

 

Don P.X ( Dulce) 1982

La robe est saturée, presque noire, avec des reflets de couleur cuivre, et des larmes grasses. L’olfaction, intense et envoutante évoque, la noix séchée, la noisette, l’écorce d’oranges confite, la réglisse, les figues, les dattes, les pruneaux séchés, le chocolat, le caramel, et les épices douces. La bouche est visqueuse, très prenante, avec une matière concentrée, dense, ample, volumineuse, et savoureuse, sans lourdeur. La longue finale est intense, puissante, d’une bonne fraîcheur, avec des saveurs complexes et explosives, et de petites notes salines. Noté 17,5, note plaisir 18.

Stilton_PX_71__2_

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Monde - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Bravo et merci pour ce compte-rendu de dégustation. Une gamme cohérente et même assez remarquable chez Toro Albala ...
    Toujours un plaisir de lire ce blog !
    Amitiés

    Posté par Pascal, 11 octobre 2011 à 14:19
  • Merci pour ta lecture, Pascal, et pour l'organisation de cette intéressante dégustation de vins étrangers.

    Posté par Daniel S, 11 octobre 2011 à 15:34

Poster un commentaire