Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

22 septembre 2011

Amuses-bouches et vins

Lors d’un repas, chez des amis, ils nous ont servis, à l’aveugle, un Pinot Auxerrois 2000 de Josmeyer, avec les amuses-bouches suivants : mousse de betteraves et son tartare, crème de mogettes et concassé d’arachide, velouté de melon au serrano

 

PICT6531

Nous avions déjà bu ce vin, il y a quatre ou cinq ans, qui s’était fort bien comporté. La bouteille bue (commentée) montrait des signes de légère oxydation et un manque de vivacité, ce qui n’a pas permis de réussir un bon accord avec les mets préparés au demeurant fort bon.

Lors d’un dîner, chez nous, nous avons, pour accompagner les amuses-bouches, (amandes de mer au parmesan et au curry, samossas au crabe, et tartare de langoustine à la vanille) ouvert un Crémant 2008 d’Albert Mann. La finesse des bulles, la tension du vin, sa légèreté (sans manque de matière) ont fonctionné, avec justesse et équilibre, avec les plats confectionnés.

 

Josmeyer : Pinot Auxerrois 2000

La robe est dorée, le nez est avenant, et expressif, avec des arômes de pêches, d’abricots, d’anis, d’infusion, et de miel. La bouche est opulente, grasse, avec des saveurs fruités soutenues (dont une légère sensation de pommes cuites), c’est assez riche dans un milieu de bouche, assez dense, mais un peu mou. La finale d’une bonne persistance, est marquée par des saveurs de miel qui accompagnent, des fruits bien mûrs, avec des notes d’amandes et d’anis. A l’aveugle ce vin évoquait plutôt une origine sudiste.


 mann_010mann_005

Albert Mann : Crémant d’Alsace 2008

La robe, de couleur jaune pâle, est traversée par de fines bulles. L’olfaction  pure, et d’une bonne intensité, évoque les fleurs blanches, la verveine, le tilleul, et les fruits blancs (dont la poire). La bouche est élégante; nette, tendue, tonique, avec une matière délicate, finement charnue, rehaussée par des saveurs de poire, la finale, d’une bonne allonge, soulignée par des fruits fins et délicats,  est fraîche, aérienne, et saline. Noté 15,5, note plaisir 16

 

mann_011

Posté par Daniel S à 00:01 - Les vins d'Alsace - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire