Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 septembre 2011

La métaphore oenologique (1) - les qualités des vins...

A retenir de Emile Peynaud : " D’approximations parfois brillantes et imagées comme une improvisation poétique, le Profane ne retient que le souvenir d’une élégante jonglerie verbale autour d’un verre. Il s’agit en fait d’un encerclement progressif et sincère, pour serrer de près l’insaisissable vérité.”

 mus_e_d_art_moderne___vins_Mas_de_l__toile_alion_de_myrat_Mordor_098

Et comme à chaque fois qu'il est nécessaire d'approcher au plus près l'indicible, indéfinissable, notre esprit se rapporte à l'image, à la comparaison et donc, stylistiquement à la métaphore. Justement le vin décrit, puisqu'il traduit des sensations personnelles, intimes, procure maille à départir en termes bien choisis, que l'amateur trouve toujours trop approximatifs.

Ainsi la métaphore est-elle une des spécificités du langage oenologique, car elle remédie aux lacunes terminologiques. Ces métaphores pourraient se classer selon :

- une approche anthropomorphique : l'acception ou la donnée du mot “corps” transféré sur le mot “vin” permet de lui accorder une série de propriétés (ex. chair, maigre, gras).

- une personnification : la description mentionne tout ce qui traite du caractère (chaleureux, franc, généreux, aimable, etc.)

- les traits corporels : tout ce qui relève du squelette en terme de structure, de soutien et de mouvement. (robuste, charpenté, dense, complet, etc.)

Le vin a du corps et de la charpente, (la liste synonymique: fort, puissant, solide, vigoureux...), non seulement pour ces qualités physiques mais aussi parce que culturellement, le collectif associe le vin à la force et à la santé. On n'oublie pas l'ambroisie, le vin des Dieux dans les mythologies grecques et latines, qui rendait immortel.

Selon la Bible c’est en Arménie, près du mont Ararat que Noé aurait planté les premiers pieds de vigne. L’existence du vin est attestée dès la plus haute antiquité et il est intéressant de constater que l’on retrouve dans l’Egypte pharaonique et surtout dans la Rome antique, les traces d’un droit se rapportant à la protection pénale de l’exploitation viticole, à la qualité du vin et à sa commercialisation.

 

Surtout, un symbolisme plus fort encore est institué dans la Bible. "Je suis le cep, vous êtes les sarments", trouve-t-on dans L'Evangile de Saint Jean, chapitre 15 versets 1 à 8. Et c'est le vin qui coule des calices, celui du sang, celui de L'Eucharistie...

tumblr_l9gz1cF2bE1qcybzs

A lire... Le vin et l'interculturalité d'Achour Ouamara

Posté par Daniel S à 00:01 - Divers - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire