Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 septembre 2011

Retour au Tertre Roteboeuf

Notre ami Christian, qui prend du plaisir à découvrir certains crus de la rive droite ne connaissait le Tertre Roteboeuf que de nom et de réputation.  Nous avons donc organisé une visite dans cette propriété, pour qu’il découvre la conception, que nous avons déjà ébauchée dans ce blog,  du vin de Bordeaux selon François Mitjavile. La visite a été conduite par son fils Louis, propriétaire en Côtes de Castillon , qui conseille aussi des propriétés de la rive droite. Nous avons pu redéguster sur futs les vins du Tertre Roteboeuf du millésime 2009 en fin d’élevage, et du millésime 2010 en début d’élevage, et ceux du Roc de Cambes, en Côtes de Bourg (j’y reviendrai ultérieurement).

 19_20_juillet_006

Saint Emilion : Le Tertre Rotebeuf 2009

La robe est profonde, de couleur sanguine à violine. Le nez est intense et séduisant, avec des arômes de fruits variés mûrs, légèrement compotés, de boites  à épices,  rehaussés de notes florales, de framboise, de réglisse, et d’élevage léger. La bouche est pleine, soyeuse, avec des tannins élégants et mûrs, le vin se trame avec du volume et de l’amplitude, dans un centre finement texturé souligné par des fruits intenses. La finale est très persistante, sensuelle et voluptueuse, associant de façon très savoureuse, les fruits, les épices et la réglisse, avec un bon équilibre dans le contexte du millésime. Noté 17,5, note plaisir 18

19_20_juillet_034

 

Saint Emilion : Le Tertre Rotebeuf 2010

La robe est saturée, avec un liseré de couleur violine au bord du verre. L’olfaction est très expressive et pure, avec des parfums, de violettes, de salade de fruits noirs ( cerises, mûres et cassis), d’épices douces, et de zan. La bouche est veloutée, avec de nombreux tannins serrés et fins, qui charpentent le vin avec énergie, plénitude et densité dans un milieu de bouche intense aux fruits mûrs et charnus, plus frais que ceux du millésime 2009. La longue finale est étirée, équilibrée, d’une bonne fraîcheur, avec des tannins un peu plus fermes, des fruits purs et intenses, des épices séduisantes, des notes réglissées et salines. Un grand vin  à la fin d’élevage. Noté 18-19  (96-98 ).

Tertre_rotebeuf

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire