Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

06 juillet 2011

Deux vins bourguignons pour un repas

 

Christian, un ami habitant les Charentes vient nous rendre visite à Lille. Il commet quelques écritures succulentes et bien tournées, qui lui valent d’avoir des admiratrices. Et parmi elles, deux charmantes et toniques lilloises. Nous invitons également notre ami Arnaud, vigneron à Saint Emilion. Isabelle et moi avons donc reçu ce quatuor à dîner. Ce fut l’occasion d’ouvrir quelques bouteilles pour accompagner les mets préparés. Les vins commentés ont été dégustés sur une durée de 24 heures, et ont été servis avec les plats suivants : soles à la fourme d’Ambert ( vin blanc) et fromage (vin rouge).

 Vins_12_au_22_juin_014

Bourgogne : Hubert Chavy : Puligny Montrachet Enseignères 2007

La robe est légèrement dorée, brillante, le nez est net, expressif, avec des arômes tout d’abord un peu grillés qui font place après une bonne aération à des parfums fruités purs( pêches blanches et poires) accompagnés de notes de miel et d’agrumes. La bouche est veloutée en attaque, le vin se développe avec des sensations ascendantes, une chair bien formée, charpenté avec élégance, rehaussé par des fruits expressifs bien mis en exergue par une acidité de bon aloi. La finale est persistante, étirée, à la matière assez serrée, fruitée (pêche de vigne dominante), saline et très légèrement réglissée. Notée 16,5, avec la même note plaisir.

Vins_12_au_22_juin_019

 

Bourgogne : Buisson Charles Volnay Santenots 2005

La robe est assez soutenue à soutenue de couleur pourpre à sanguine, l’olfaction est nette et d’une bonne intensité, avec des arômes floraux (pivoines) de fraises sauvages, et de cerises. Le vin offre une matière assez veloutée avec des tannins  élégants dès la mise en bouche qui se raffermissent dans un centre, bien construit, plein, un peu fougueux souligné par des fruits purs et intenses ( cerises légèrement kirschées). La finale est allongée, un peu marquée par des tannins nombreux, rehaussée des fruits gourmands finement épicés et réglissés. A laisser vieillir en cave quelques années pour que le vin se fonde avec harmonie. Note plaisir 15, note potentielle 16,5-17

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins de Bourgogne - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire