Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 juin 2011

REVEVIN 2011 : Pessac-Léognan ( blancs) 2008 : fin

 

D_gustation_des_Pessac_Leognan_5

 

Les robes sont de couleur jaune claire à très légèrement dorée, en fonction des choix de maturité et d’élevage en barriques. Le double carafage, évoqué hier semble avoir pour conséquence d’exacerber, pour partie, les arômes issus de l’élevage. Certains vins ne se dégustent pas au mieux de leur forme, surtout lorsqu’ils sont élaborés dans l’optique d’une bonne garde. Les vins les plus séducteurs sont issus de raisins plus mûrs. Une bonne moitié de vins «  pirates » s’est fort bien comportée.

D_gustation_des_Pessac_Leognan_4

 

 

Entre-deux-Mers : Château Turcaud ( Barrique)

Le nez évoque les fruits mûrs (fruits exotiques et agrumes), avec des notes de vanille. L’attaque est moelleuse, le vin se développe, avec une matière charnue, et des rondeurs agréables dans un centre, aux fruits expressifs, et frais. La finale est persistante, bien soutenue par une juste acidité, et des fruits gourmands. Noté 16

 

Les_bouteilles_de_Pessac_Leognan_6

 

Pessac-Léognan : Domaine de Chevalier

Des agrumes purs ( oranges et pamplemousses), de menthe fraîche, et des notes d’élevage en retrait sont perceptible à l’olfaction. La bouche est souple en entrée, plus serrée et plus dense, en milieu de bouche, mais avec une sensation de matière retenue, les fruits sont purs, l’acidité est un peu vive, et même un peu mordante dans une finale où les agrumes (citron dominant) contribuent à renforcer cette perception. Noté 15,5  A revoir dans 5 ans.

 

Pessac Léognan : Larrivet Haut Brion

Le net est net, et ouvert, avec des arômes de citron, de pamplemousse, des notes de fruits jaunes et un élevage léger. La bouche offre une chair bien formée dès l’attaque, un centre plein, fruité et frais, la finale est étirée, persistante, fraîche, équilibré, avec des saveurs fruitée avenantes. Noté 16,5

 

Pessac Léognan : Olivier

L’olfaction évoque les agrumes variés accompagnés de notes d’élevage léger, la mise en bouche est veloutée, la construction est linéaire, les fruits offrent une expression modérée, la finale est vive, avec des fruits qui ne se livrent que discrètement. Noté 14

 

Graves : Clos Floridène

Le nez est pur et expressif, avec des parfums d’agrumes variés, des notes florales, et de vanille. La bouche est fraîche, avec des fruits purs et intenses, finement charnue, pleine portée par une belle charpente acide «  mure », La finale est étirée, persistante, savoureuse, et bien équilibrée. Noté 16,5

 

Pessac Léognan : Carbonnieux

L’olfaction est avenante, avec des arômes floraux et de pamplemousse, le vin entre en bouche assez charnu, avec un milieu de bouche en léger relief, et des fruits assez expressifs. La finale est marquée par une acidité un peu vive, qui exacerbe les fruits, mais limite le plaisir. Noté 15

 

Graves : Chantegrive : cuvée Caroline

Le nez évoque l’orange et le citron, avec netteté. La bouche est délicieusement charnue, avec une bonne charpente, et des fruits expressifs. La finale, d’une bonne tenue et persistante, est fraîche, bien équilibré et fruitée. Noté 16

 

Pessac Léognan : Pape Clément

A l’olfaction, le bois domine des parfums de fruits mûrs (fruits exotiques, fruits jaunes et agrumes). La bouche est charnue, moelleuse, les fruits reprennent le dessus sur les saveurs issues de l’élevage, le milieu de bouche est plein, bien rehaussé par une acidité « mûre ». La finale est très persistante, fraîche, soulignée par des fruits mûrs et intenses, encore un peu marquée par l’élevage, qui devrait se fondre harmonieusement compte tenu de la richesse du vin. Noté 17

 

Pessac Léognan Smith Haut Lafitte

Le nez, un peu retenu, laisse entrevoir des arômes floraux et de fruits jaunes, avec des notes d’agrumes et de merrain. La bouche est moelleuse, en attaque, le vin prend de l’ampleur et de la tension dans un centre, aux fruits séduisants. La finale est persistante, équilibrée, fraîche, mise en valeur par des fruits gourmands. Noté 16,5+

 

Pessac Léognan : Bouscaut

L’olfaction est nette et assez expressive : orange, pamplemousse et notes florales. La bouche est élégante, fraîche, les sensations sont légèrement progressives, les fruits sont frais et nets. La finale, assez étirée, est marquée par une acidité un peu vive, avec des saveurs de pamplemousse d’une bonne pureté. Noté 15

 

Smith_Haut_Lafite_et_Pape_Cl_ment_qui_se_go_taient_le_mieux_dans_les_bouteilles_de_Pessac_LeognanSmith_Haut_Lafite_et_Pape_Cl_ment_qui_se_go_taient_le_mieux_dans_les_bouteilles_de_Pessac_Leognan_plan_rapproch_La_totale__Pessac_Leognan

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire