Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

31 mai 2011

Repas du 23 avril : Les Epicuriales (2)

 

Je précise que les vins sont toujours dégustés pour eux-mêmes, avant d’être servis aux repas. Les invités les boivent à l’aveugle.

Les deux vins ont accompagné le plat principal. Il s'est agi d'une alliance terre/mer, faite d'un jambon à l'os cuit au vin et associé à des coquillages : palourdes, coques et amandes. Les saveurs iodées se dissolvent dans les parfums de sauce au vin et ne reste plus que des impressions tactiles essentiellement et en ultime ressort en fin de bouche le goût de la mer. De fait, les vins fonctionnent aisément comme on peut se l'imaginer. Tant au niveau de la douceur tannique que des notes très fruitées, voire exubérantes capables d'accrocher la palette ample et complexe du plat.

Blog du 31 mai


 

Saint Emilion : Larcis Ducasse 2004

La robe, d’une bonne profondeur offre une couleur rubis, avec des reflets pourpres, le nez est expressif et subtil, avec des arômes floraux, de cerises, de fines épices, et des notes de baies sauvages, l’élevage est intégré. La bouche est élégante, avec des tannins fins et bien tramés, le centre est bien tenu et charnu, avec des fruits séduisants. La finale est étirée, fraîche, d’une très bonne persistance avec des fruits frais, gourmands et mûrs, de fines épices et des notes salines. Noté 16,5 et 17,5 en note plaisir.

 

Saint Emilion : Pavie Macquin 2004

La robe est profonde, de couleur pourpre à sanguine, l’olfaction est un peu retenue, mais nette, avec des parfums de cerises et de mûres sauvages écrasées, de boites à épices , de réglisse, et des notes de truffes noires. La bouche est pleine avec une trame tannique assez serrée, au grain bien enrobé, le milieu de bouche offre une bonne puissance, de la chair, tout en conservant une belle qualité de tannins, les fruits sont mûrs et purs. La finale est très persistante, soutenue, savoureuse (fruits, épices et réglisse), avec des notes salines en ultime sensation. Noté 17. Encore un peu jeune pour offrir autant de plaisir que Larcis Ducasse

Posté par Daniel S à 00:01 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire