Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 avril 2011

Primeurs 2010 : Saint Emilion (3)

Les vins de Saint Emilion, commentés aujourd’hui, ont été dégustés à Canon-la-Gaffelière, chez Jean-Luc Thunevin, et au Cercle Rive Droite. Pour ceux qui veulent avoir une corrélation avec des notes sur 20, il suffit de faire une relation proportionnelle simple, à savoir : 80=10, 90=15, et 100=20.  

 

Clos de l’Oratoire

Un nez très plaisant de petites baies mûres, avec quelques notes d’élevage. Une bouche fondante en attaque, avec des tannins fins, qui participent à donner un centre plutôt rond et harmonieux, avec des saveurs fruitées avenantes qui soulignent une finale fraîche d’une bonne persistance. Noté : 91-93

 

La Mondotte

L’olfaction, un peu retenue, finit par exprimer avec noblesse des arômes de cerises et de petites baies noires agrémentées de parfums floraux (violettes dominantes) avec des notes épicées et réglissées. Beaucoup de chair, et de moelleux, dès la mise en bouche, avec des tannins de grande classe, qui structurent le vin, à la texture fine et serrée, avec une belle énergie, et de la densité dans un milieu de bouche marqué par des fruits intenses. La longue finale, fraîche, pure, complexe dans son expression aromatique (fruits, fleurs, épices douces) finit sur des notes salines. Noté 96-98

 

Valandraud

Le nez est intense, avec des fruits variés et mûrs, rehaussés de notes de violettes, d’épices et de réglisse, avec un élevage en retrait. La bouche est riche, avec des tannins très raffinés au toucher velouté en entrée de bouche, un peu plus ferme dans un centre très construit, et dense, la longue finale, aux fruits gourmands, charnus et épicés, est intense, avec une bonne fraîcheur. Noté 95-97

 

Clos Saint Jullien

Des fruits noirs mûrs et nets, avec des notes forales caractérisent l’olfaction. La bouche est veloutée, et le vin se développe avec des tannins élégants et serrés qui charpentent le vin avec assurance dans un milieu de bouche, aux fruits séduisants, la finale est persistante, avec des fruits purs et en chair, d’une très bonne intensité, et finement épicés. Noté 92-93

 

Faugères

Le nez est net, avec des fruits noirs bien mûrs, et des épices variées. La bouche est riche, avec des tannins gras, qui donnent du volume en milieu de bouche, avec des fruits bien mûrs et expressifs, la finale est persistante légèrement tannique, fruitées épicées, avec des notes d’élevage. Noté 91-93

 

Peby Faugères

Les épices douces et des fruits noirs très mûrs, avec des notes de zan et d’élevage soulignent l’olfaction. La bouche est riche, avec une puissance tannique soutenue, très charnue, presque grasse, avec des fruits opulents .Le vin finit long, avec des tannins un peu plus impressifs, des fruits très murs et intenses, associés à des épices variées. Noté 93-95

 

Gracia

Le nez est intense, avec des fruits noirs bien mûrs, accompagnés de notes florales et d’épices douces. La bouche est charnue, moelleuse en attaque, avec beaucoup de puissance et de corps dans un centre aux tannins bien enrobés, Le vin finit long savoureux, assez complexe, et bien équilibré. Noté 94-95

 

Les Gravières

L’olfaction est expressive, avec des fruits mûrs (cerises dominantes), des notes épicées et réglissées. La bouche est pleine, avec des tannins bien habillés, des fruits précis, intenses, avec un centre arrondi,  la finale est persistante, très parfumée, avec une matière veloutée, des fruits juteux et épicés. Noté 91-93

 

Lynsolence

Le nez est intense, avec des parfums de fruits noirs bien murs, de boite à épices, de zan et des notes de café et de chocolat. La bouche est richement dotée, avec des tannins serrés et fins. Le milieu de bouche est sphérique dans sa construction, charnu, avec des fruits savoureux. La finale, très persistante, est savoureuse (fruits et épices), veloutée, presque fondante, d’une bonne fraîcheur malgré la richesse du vin. Noté 92-94+

 

Fleur Cardinale

L’olfaction est séduisante, avec des arômes de cerises noires bien mûres, de violettes,  de réglisse, et des notes d’élevage. L’attaque est nette, avec des tannins bien enrobés, les fruits sont mûrs et expressifs, le milieu de bouche, un peu plus tannique, est bien charpenté. La finale, d’une bonne allonge, est soulignée par des fruits bien mûrs, et des épices douces, avec un grain tannique bien maîtrisé. Noté 91-93

 

Bellefont Belcier

Le nez associe des arômes de fruits mûrs, avec des notes de chêne un peu grillé, la bouche est souple, en entrée, avec des tannins bien maîtrisés, qui s’affirment avec un peu plus de fermeté dans un centre d’une bonne assise, la finale, de longueur normale, est fraîche, fruitée avec des notes d’élevage. Noté 89-91

 

Fonplégade

Des fruits noirs mûrs à bien mûrs, avec des notes florales et de merrain soulignent l’olfaction. La bouche est puissante, avec des tannins très structurants, mais plutôt gras qui construisent énergiquement le vin en milieu de bouche, les fruits sont bien mûrs et expressifs dans une finale, un peu tannique, persistante, et épicée. Noté 91-93

 

Clos des Jacobins

Le nez est net et avenant, avec des parfums de fleurs et de fruits noirs bien mûrs, et de légères notes d’élevage. L’attaque est veloutée, avec des tannins élégants et assez fins, bien tramés et un peu plus fermes dans un centre aux fruits soutenus, la finale d’une bonne persistance, un rien plus tannique, est soulignée par des fruits mûrs et généreux, et des notes épicées. Noté 92-93

 

Fonroque ;

L’olfaction est subtile et soutenue, avec arômes de cerises pures et mûres rehaussées de notes florales (pivoine et violette) et de mûres sauvages. L’entrée en bouche est fondante, avec des tannins très élégants et finement texturés. La construction est longiligne, le milieu de bouche est svelte et d’une bonne densité, les fruits sont purs et juteux. La finale est étirée, veloutée, avec des fruits savoureux, de fines épices douces, des notes de réglisse, et une petite note saline. Noté 92-94

  

Grand Corbin-Despagne

Le nez évoque les fruits mûrs accompagnés de notes florales et épicées. La bouche est veloutée, en entrée, avec des tannins assez serrés enrobés par une chair délicate, qui charpentent le vin avec une juste fermeté dans un centre d’une très bonne expression aromatique. La finale est fruitée, d’une bonne persistance, finement épicée, et fraîche. Un vin peut être un peu plus austère que d’autres, mais avec du fond. Noté 91-93+

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2010 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire