Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 avril 2011

Primeurs 2010 : Les vins de Saint Emilion à l'UGC (2)

 

Grands Crus Classés de Saint Emilion (à l’UGC)

 

Les vins, commentés aujourd’hui, ont été dégustés à l’Union des Grands Crus à La Couspaude. Malgré une température extérieure élevée (28°) et une salle assez remplie, les vins ont été présentés à une température convenable, pour une très grande majorité d’entre eux. Certains crus ont été goûtés plusieurs fois sur place ou a d’autres endroits.

 

Balestard La Tonnelle

Le nez est net, souligné par des fruits variés mûrs mais frais. La bouche est élégante avec des tannins fins, habillés par une chair délicate, un centre un peu plus serré, et une finale de longueur normale, d’un toucher tannique velouté, avec des fruits frais. Noté 90-92

 

Berliquet

Très joli nez fin et subtil de fruits murs et frais agrémentés de notes florales, et de fines épices. La bouche est fraîche, avec des tannins fins et très élégants, une chair fine et serrée rehaussée par des fruits très purs et juteux donnent une sensation d’une très bonne densité dans un milieu de bouche aux tannins finement texturés, la finale élancée, pleine, fraîche, précise, est savoureuse, avec des fruits d’une très belle pureté, et des notes salines. Noté 92-94

 

Canon-la-Gaffelière

L’olfaction est d’une grande séduction par la pureté de ses arômes : cerises noires, mûres sauvages, violettes, épices douces variées. Des tannins fins et racés, au grain soyeux, soulignent la mise en bouche, et donnent de la densité, et un corps très élégant en milieu de bouche souligné par des fruits mûrs et intenses. La finale est longue, d’une bonne fraîcheur, à la fois aérienne et charnue, avec des fruits savoureux délicatement épicés. Noté 94-95+

 

Cap de Mourlin

Nez de fruits très mûrs, presque confiturés, les tannins sont assez durs, et le vin finit assez terne. Non Noté

 

Dassault

Des fruits bien mûrs, un peu épicés, sont perceptibles à l’olfaction. L’attaque est veloutée, avec des tannins enrobés qui deviennent légèrement granuleux dans un centre assez corpulent et plein, la finale plutôt puissante est un peu marquée par les tannins, mais tout de même dominés par des fruits généreux. Noté 90-92

 

Franc Mayne

Le nez, un peu discret finit par livrer à l’agitation des arômes de fruits variés d’une bonne fraîcheur agrémentés de notes florales. Un chair délicate habille une trame tannique fine et élégante en attaque, le vin se développe avec délicatesse avec un texture fine qui donne une bonne assise en milieu de bouche fruité et assez fondant. La finale est étirée, avec des saveurs fruitées fraîches, assez subtiles et d’une bonne pureté. Noté 91-93

 

Grand Mayne

Des fruits noirs bien mûrs rehaussés d’épices douces variés, avec des notes de chêne légèrement grillé caractérisent une olfaction soutenue. Le vin est charnu, riche plein, avec des tannins nombreux mais plutôt gras qui charpentent le vin avec énergie. La finale est très persistante avec des fruits opulents rehaussés d’épices douces et de légères notes de merrain Noté 92-94

 

La Couspaude

Le nez associe des fruits noirs très mûrs (fruits à l’eau de vie) et des arômes soutenus de merrain, avec des notes d’épices. La bouche est riche, presqu’onctueuse, puissante dans son expression tannique souligné par des fruits très mûrs, la finale, plutôt tannique est fruitée épicée, marquée par l’élevage, ce qui, en l’état, n’offre pas une grande sensation d’équilibre. Noté 90-92

 

La Dominique

L’olfaction est séduisante, avec une palette de fruits mûrs, mais frais, rehaussés de notes florales, et de fines épices. L’attaque est veloutée, avec des tannins élégants et fins qui se trament avec une texture fine et compacte dans un milieu de bouche, aux saveurs fruitées soutenues. La finale est étirée, fraîche, avec une belle chair, et des fruits gourmands accompagnés de fines épices. Noté 92-94

 

La Tour Figeac

Le nez est net et pur, avec des fruits évoquant la cerise noire et la mûre, agrémentées d’arômes floraux (violettes dominantes), et de légères épices. Le vin entre en bouche avec une belle chair, des tannins fins très élégants, conserve un beau toucher velouté dans un centre aux rondeurs séduisantes, la finale est très persistante, allongée dans sa construction, charnue, fraîche soulignée par des fruits mûrs et gourmands d’une très bonne pureté, et des notes de réglisse. Noté 93-94+

 

Larcis Ducasse

L’olfaction est subtile et soutenue avec des arômes de cerises et de petites baies sauvages, de fleurs (dont la violette), et de léger réglisse. Très belle matière moelleuse dès l’attaque, avec des tannins très raffinés, une chair serrée enrobe des tannins finement texturés dans un milieu de bouche aux fruits purs et pulpeux, La finale est longue,  fraîche, savoureuse, avec des fruits éclatants et charnus, et des notes salines. Noté 94-96

 

Larmande

Le nez un peu discret évoque les fruits rouges mûrs. L’entrée en bouche est veloutée, les tannins sont assez serrés et plutôt enrobés, ils se raffermissent dans un centre bien charpenté, avec des fruits frais, la finale un peu plus tannique conserve des fruits avenants. Légère sensation astringente en ultime sensation. Une deuxième dégustation aurait été bienvenue. Noté 89-91

 

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2010 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire