Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

30 mars 2011

Repas de passionnés de Rive Droite (4) - fromages et dessert!

Les différents fromages qui ont constitué le plateau étaient des pâtes pressées d'Auvergne et des Pyrénées, fermier et de production confidentielle. Le fromager du marché couvert de Libourne est suffisamment amateur de vins pour nous avoir aidé dans notre démarche d'accord avec un Bordeaux rouge. De millésime jeune en l'occurrence. Si d'habitude nous aimons le Brillat-Savarin, ou tout autre fromage à croûte fleurie, cette composition s'est voulue plus originale. Une pâte de coing a permis une petite touche sucrée. Le plateau a été photographié par Marilyn.

 

Le dessert quant à lui est un des plus classiques de la cuisine française ; des crêpes Suzette. Agrémentées toutefois d'écorces d'oranges confites, ce que ne prévoit pas la recette originale. L'alliance gustative avec la vendange tardive de pinot gris ( Altenbourg 2008) d' Albert Mann a permis que l'on quitte la table sur des délicieuses impressions, sur de confondantes impressions...

Je remercie Marilyn pour l'album qu'elle a composé à cette occasion.

repas_final

Saint Emilion Pavie Macquin 2002

La robe, de couleur pourpre à sanguine, offre une belle profondeur, le nez est net et enjôleur, avec des arômes très purs de cerises et de mûres sauvages accompagnés de notes florales et de fines épices. La bouche est veloutée, avec un grain tannique enrobé par une chair fine et serrée, les fruits sont purs et juteux, le milieu de bouche, fin dans sa texture, séduit par ses douces rondeurs et une bonne amplitude. La finale est élégante, étirée, délicatement pulpeuse, soulignée par des fruits purs et expressifs rehaussés d’épices douces, avec des notes salines. Une interprétation, d’une grande justesse du millésime. Noté 16,5

 

Albert Mann: Pinot Gris VT Altenbourg 2008

La robe, de couleur or, est brillante, le nez est net pur et intense avec des parfums de miel, d’abricot, de mirabelles chaudes, d’épices variées, et des notes d’infusions, La bouche est richement dotée, avec un excellent équilibre, le vin est  moelleux, charnu, savoureux et plein dans le milieu de bouche rehaussé par une belle acidité gustative qui donne de la longueur à une finale précise complexe, finement miellée et saline . Noté 17,5

repas_final2

 

Posté par Daniel S à 00:02 - Accords mets/vins - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire