Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 février 2011

Une incursion en Rhône nord

Le premier vin commenté a été goûté et bu sur une durée de 72 heures, conservé entre les périodes de dégustation à 12° dans sa bouteille simplement rebouchée. Son profil n’a guère varié, une légère diminution de l’intensité aromatique a été notée. Le deuxième vin a été bu lors d’un repas, sans mise en carafe, la bouteille a été ouverte trois heures avant, et un verre de vin a été prélevé.

 

Alain Graillot Crozes Hermitage 2006

La robe est assez profonde, de couleur pourpre à sanguine, le nez est avenant et expressif : cassis, cerises, poivre, et des notes d’épices et de garrigue. L’attaque est nette, les tannins sont assez saillants dans le contour du grain, les fruits sont mûrs, d’une bonne intensité, dans un centre charpenté, mais tannique. La finale est persistante, avec des saveurs fruitées et épicées très plaisantes, les tannins restent un peu durs, ce qui nuit un peu à l’équilibre général du vin. Petite amertume en ultime sensation. Un vin à attendre pour que les tannins se fondent. Noté 15

Crozes_Hermitage_2006_graillot

 

Rostaing Côte Rôtie 2004

La robe, de profondeur moyenne, offre une couleur pourpre à rubis. Le nez d’abord réduit, s’ouvre à l’aération sur des arômes fins et élégants de cassis, de griottes, de poivre blanc, et des notes de réglisse. La bouche est élégante, avec des tannins fins et raffinés, dans une construction curviligne, les fruits sont frais et expressifs. La finale est élancée, très persistante, savoureuse, avec beaucoup de justesse dans l’association des saveurs fruitées, et épicées et salines Noté 16,5

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Nord - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires


  • De Crozes en Tandem

    Merci Daniel pour cet article, j'ai gouté un vin de Graillot ce week end ! Mais attention, ce n'était pas un Crozes mais un Tandem, du Maroc !

    Posté par Hélène, 01 février 2011 à 16:38
  • Je voulais dire en fait que c'était une Syrah du Maroc, millésime 2007, dans un style puissant, explosion de fruit rouge au nez, bouche souple, puis structurée et un peps final poivré très piquant. C'était une découverte pour moi et j'ai beaucoup aimé.

    Posté par Hélène, 01 février 2011 à 16:45
  • Bonjour Hélène,

    J'ai eu l'occasion de goûter des vins de Syrah, élaborés au Maroc, certains m'ont bien plu.
    Je ne connais pas cette Syrah marocaine de Graillot, je vais essayer de me la procurer.

    Daniel

    Posté par Daniel S, 01 février 2011 à 17:03
  • J'apprécie beaucoup les vins d'Alain GRAILLOT (dont j'ai eu l'occasion d'ouvrir un flacon de St-Jo il y a un mois). Ils sont à la fois puissants (c'est un euphémisme...) et très soyeux, avec une finesse de grain remarquable. Dans leur jeunesse, un long carafage est indispensable afin de gommer la rudesse des tannins, mais le vin le supporte très bien et ne s'affadit pas. Tout comme toi, je pense qu'ils gagnent beaucoup à être gardés quelques années.

    Posté par Christophe B, 03 février 2011 à 19:40
  • Tout à fait d'accord avec toi, Christophe.
    Malgré la durée de la dégustation, il aurait fallu le mettre en carafe. je n'ai aucun doute, qu'avec le temps, les tannins vont se fondre et le vin va trouver son équilibre et offrir du plaisir au dégustateur.Je veux simplement faire apparaître qu'un tel vin bu et commenté en une seule fois pourrait susciter des commentaires peu favorables.

    Daniel

    Posté par Daniel S, 03 février 2011 à 21:27

Poster un commentaire