Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 décembre 2010

Le Champagne Jacquesson, aux Vignes de Léo (1)

Le Champagne Jacquesson, aux Vignes de Léo.

 

Le club de dégustation «  Les Vignes de Léo » a invité le mercredi 8 Décembre, Jean-Hervé Chiquet, qui nous a présenté la maison de Champagne Jacquesson et nous a fait déguster plusieurs cuvées actuellement commercialisées.

Jean- Hervé Chiquet a commencé sa carrière chez Jacquesson en 1978, après de longues discussions avec son père, pour changer le style des vins, il a été rejoint en 1986 par son frère ; Laurent. Ce n’est qu’à partir de 1988 que leur père leur donne carte blanche pour élaborer les vins qu’ils souhaitent faire. Je détaillerai les méthodes mises en œuvre, en préambule à la dégustation des divers crus.

 

Cuvée 734

La base de l’assemblage est constitué des vins du millésime 2006 (73%) et de vins de réserve (22% du millésime 2005 et 5% du millésime 2004) pour le reste. Cette cuvée est constituée de 54% de chardonnay, 20% de pinot noir et 26% de pinot meunier

 

La robe est jaune or assez claire. Le nez est expressif et frais, très floral, en première intention, suivent des arômes de fruits jaunes, accompagnés de notes d’agrumes, et de très légères « viennoiserie ». L’attaque offre une matière pleine bien dynamisée par des bulles fines, le centre est charnu, avec du volume, mis en relief par des fruits mûrs bien présents. La finale est très persistante, fraîche, tonique, fruitée, florale, et minérale avec une sensation crayeuse. Noté 16,5

018

 


   

 

 

 

Cuvée 733

 

52% de Chardonnay, 24% de pinot noir, 24% de pinot meunier participent à l’assemblage, avec 78% des vins du millésime 2005, 16 % du millésime 2004, et 6% de 2001.

 

 

Une couleur or caractérise la robe. L’olfaction est élégante, avec des arômes bien développés d’infusion ( verveine et tilleul ), de pêches, de poires accompagnées de notes d’agrumes et d’une touche de brioche. Le vin est dense, compact dans sa structure, des bulles fines participent à donner une très bonne sensation de fraîcheur et à mettre en valeur des fruits mûrs et avenants dans un milieu de bouche, constitué d’une matière serrée, et ample. La finale est longue, fraîche, tendue, pleine, avec une palette aromatique intense dominée par des fruits mûrs et variés, et des épices douces, avec des notes florales et salines en ultime sensation. Noté 17

019

 

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Champagnes - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire