Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

27 octobre 2010

Visite au Château de Carles (1)

Visite au Château de Carles, Fronsac

 

La propriété concerne 14 hectares de vignes, pour produire deux vins : château de Carles et Haut-Carles.

Les vendanges sont manuelles, le désherbage est mécanique et l’exploitation est menée en lutte raisonnée. Il est donc deux fois moins de palliatifs qu’ailleurs, et seulement s’il est justifié. Ainsi pour 2010, n’a-t-il été entrepris qu’un seul traitement antibotrytis.

Le choix des maturations n’est pas celui de les vouloir les plus poussées afin d’éviter les vins lourds.

La vinification s’élabore à partir du plus beau raisin. Donc, il est généralement pratiqué trois tries, celle au chai étant mécanique, par tri optique. Le raisin est très légèrement foulé pour fissurer les baies. La fermentation alcoolique n’intervient qu’après une macération à froid de six à huit jours. Elle s’effectue en cuve thermorégulée, pour une durée de huit à dix jours. Des remontages sont pratiqués par gravité, et sont une pratique prioritaire sur le délestage et le pigeage.

 

Depuis 2008 il est tenté des vinifications intégrales en fût de 500 litres. Cinq ont été achetés cette année-là, contre 12 en 2009 et 30 pour le millésime 2010.

Sur 150 hl de vendange, la quantité destinée pour Haut-Carles varie selon la qualité du millésime. La propriété pratique un travail parcellaire. Quatre zones de récoltes ont été déterminées, sur argilo-calcaire, avec une roche affleurante sur les sommets jusqu’à mi-pente.

L’élevage est mené durant huit à dix moins pour le Château de Carles et de 15 à 18 mois pour le Haut-Carles, avec des tonneaux de neuf provenances différentes, et pour chacune d’elles avec des modèles conditionnés selon deux ou trois chauffes.

Les vins de presses vont sur de Carles essentiellement.

Isabelle

Posté par Daniel S à 00:02 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • pater vous êtes sûre?

    Empr. au lat. class. patria «pays natal, sol natal», en lat. chrét. et en lat. médiév. «pays, région» et «paradis» (caelestis patria),

    Posté par serge, 13 novembre 2010 à 14:53
  • Au sujet des Grappillages 31 du Blog de F. Mauss

    Bonjour,

    Le Gaffiot n'explique pas effectivement l'origine de patria.
    Toutefois cette filiation est expliqué par le Logos Bordas, sous la direction de Jean Girodet et j'ai trouvé cette page sur le net qui en reprend certaines données :

    pătrĭus, a, um [pater, patria] : - 1 - qui vient du père, paternel. - 2 - qui vient des ancêtres, national, de la patrie, du pays natal. - 3 - héréditaire, inné, transmis, traditionnel.
    a lire dans : http://www.prima-elementa.fr/Dico-p02.html
    Je vous remercie de votre lecture,
    Bien cordialement,

    Isabelle

    Posté par Isabelle S, 13 novembre 2010 à 15:51

Poster un commentaire