Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010

Château Le Queyroux (1)

Pour leur deuxième session de l’année 2010-2011, les Vignes de Léo ont invité Dominique Léandre-Chevalier surnommé « l’Homme Cheval » propriétaire du Château Le Queyroux à Anglade en appellation Blaye Côtes de Bordeaux.

Ce vigneron a repris le domaine familial, et vient d’y réaliser sa vingt-deuxième vendange, après avoir entrepris un début de carrière professionnelle comme compagnon du Tour de France

La taille du vignoble a été considérablement réduite. De 12  hectares à l’origine, elle est passée à 1,2  hectare, pour se stabiliser aujourd’hui à 3 hectares, qui sont divisés en sept parcelles réparties en mosaïque autour du village. Les densités de plantation sont élevées, elles varient de 5500  pieds à 33333  pieds à l’hectare. Les vignes sont cultivées comme un jardin (un ouvrier par hectare). Les sols des parcelles sont constitués de graves, elles reposent sur des sous sols argileux, calcaires, et argilo-calcaires. Peu d’informations, concernant la conduite de la vigne. Le contexte de la conférence n’est pas favorable à des développements précis. Le vigneron évoque une culture de la vigne « traditionnelle».

Les vignes sont labourées, et désherbées manuellement autour de chaque pied, elles sont taillées en « guyot double » (en majorité) en laissant trois yeux par baguette. Aucune vendange en vert n’est pratiquée dans cette propriété. La question des traitements utilisés pour lutter contre les maladies n’a pas été évoquée. Les vendanges sont manuelles, les baies sont transportées en petites cagettes jusqu’au chai, après un tri de la vendange à la vigne. La fermentation alcoolique est réalisée en cuves, en barriques ou en demi-muid, avec des levures indigènes. Les élevages sont pratiqués dans des cuves en ciment, avec des barriques de un ou deux vins, et pour certaines cuvées en barriques neuves. Les vins ne sont ni collés ni filtrés.

 

Le site du vigneron : http://www.lhommecheval.com/index.htm

 

A suivre : la dégustation des vins…

 

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire