Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

07 octobre 2010

Restons en rive gauche...

J’ai ouvert récemment deux vins de la rive gauche : un vin de l’appellation Graves qui n’a pas été carafé, et un vin de l’appellation Haut Médoc, qui a été mis en carafe. Ces vins ont été goutés sur une durée de 48 heures. Le Haut Médoc (Château Cornélie) s’est révélé être à son optimum au bout de 24 heures, et l’est resté jusqu’au terme de la dégustation. Chantegrive a décliné légèrement en fin de dégustation. Les commentaires sont ceux des vins à leur meilleur niveau.

 

Graves Chantegrive 2001 (rouge)

La robe de couleur rubis à grenat est légèrement évoluée au bord du disque, Le nez est frais, avec un bouquet évoquant les cerises, le cassis, et les épices douces, avec un élevage fondu, mais manquant un peu de netteté. L’attaque est souple, avec une trame tannique assez fine, au tissus un peu lâche, le milieu de bouche, un léger ton au dessus, manque un peu de chair, la finale, à l’allonge modérée, est assez fruitée et légèrement épicée. Noté 13,5

 

Haut Médoc : Cornélie 2005

La robe est soutenue, avec des reflets de couleur pourpre à sanguine, le nez est frais, net et expressif, avec des arômes de cerises et de cassis écrasé, rehaussés de fines épices, avec des notes réglissées. L’élevage est quasiment intégré. Le vin offre une très bonne présence dès l’attaque, avec des tannins qui trame le vin avec énergie, assez fermes, mais enrobés par une chair bien formée, la structure tannique donne un bon volume et un corps bien charpenté dans un centre aux fruits mûrs expressifs et appétissants, la finale, persistante, un peu tannique, équilibrée, est fruitée (fruits salivants) et finement épicée. Noté 16

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires


  • depuis le temps que je le dis partout....carafez!!!!
    les autres suivent le pas, besoin de carafage, malgré une expression assez intéressante dès les premiers nez.
    Il te reste le 08 à découvrir, le 09 étant encore en barrique bien entendu
    Une verticale sur 48h serait surement des plus instructive
    pat

    Posté par patrick, 08 novembre 2010 à 09:26
  • Cornélie

    Bonjour Patrick,
    J'ai pris l'habitude de déguster des vins jeunes,après mise en carafe, sur une durée de 48 heures voir plus si c'est nécessaire. Je fais tourner plusieurs vins différents sur une semaine.
    Il me semble que cette approche est plus honnête vis à vis du producteur, et évite des conclusions qui pourraient être hâtives, surtout si l'on fait intervenir la notion de plaisir, et pas uniquement celle de la qualité brute d'un vin.
    Je n'ai pas encore goûté 2008 et 2009, mais je ne suis pas assez régulièrement en Gironde jusqu'en Juillet 2011 pour pouvoir te rendre visite, sauf si tu fais un salon dans la région Nord...

    Daniel

    Posté par Daniel S, 08 novembre 2010 à 11:23
  • impossible pour moi de faire un salon, trop cher pour pouvoir le permettre, mais plusieurs dégustation en Belgique dont les prochaines le week-end du 26 au 28/11
    on fait notre premier à Arles début Mars 2011, mais le cout reste très abordable

    Patrick

    Posté par patrick, 08 novembre 2010 à 12:20

Poster un commentaire