Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 octobre 2010

Le cépage Carignan aux Vignes de Léo (4)

Le Clos du Gravillas

 

Nicole et John Bojanowski travaillent un vignoble, d’environ 6  hectares aujourd’hui. Nicole s’est installée à Saint Jean Minervois en 1999, pour cultiver une modeste superficie d’environ un hectare, planté en vieilles vignes de Carignan (les pieds les plus anciens datent de 1911), et de Grenache gris. Leur passion pour le cépage Carignan, a conduit John à être à l’origine du mouvement «  Carignan Renaissance », D’autres cuvées ont vu le jour depuis cette installation, elles n’ont pas été dégustées dans le cadre de la thématique retenue par le club:

 

Travail dans la vigne :

Taille très courte (1 œil)

Travail du sol

Agriculture raisonnée certifiée -- "Terra Vitis". Vendanges en vert pour réduire le rendement et aérer les grappes. Vendanges en caissettes et à la main ainsi qu'un tri minutieux (ne va dans la cuve que les raisins que l'on a envie de manger)

Sol : argilo-calcaire très caillouteux

Altitude : 230 m

Travail dans la cave :

Toute la vendange est égrappée, puis passe sous les pieds des jolies vendangeuses pour un foulage le plus doux qu'il soit. Ces comportes de moût sont ensuite versées directement dans la cuve. Ainsi, nous évitons tout triturage de la vendange. La fermentation démarre toute seule sans levurage extérieur. Ce moût reste en macération durant plus d'un mois, et tous les jours nous nous occupons de lui, délestages et remontages au début, puis viennent les pigeages .Décuvage et entonnage dans des demi-muids de 400 litres (de 2 --5 vins) en chêne de l'Allier. Elevage de plus d'un an avec un brassage régulier des lies.

Rendement : 20 hl/ha

Production : 3000 bouteilles

Lo Vielh 2004

La robe est soutenue, avec des teintes rubis à carmin qui évoluent vers une couleur légèrement orangée au bord du disque, l’olfaction évoque ,en première intention, des arômes un peu viandée (venaison), et une note de menthol, qui font place, à l’aération, à un bouquet de fruits noirs bien mûrs, de fruits secs, de thym, avec des notes de tapenade. L’attaque laisse percevoir des tannins nombreux , mais fondus qui donnent une bonne sensation de velouté, la structure tannique un peu plus ferme, mais enrobée par une chair délicate, donnent du corps au vin, qui garde un bon équilibre, grâce à une acidité gustative de bon aloi, la finale, persistante, associe avec générosité, des saveurs tertiaires (herbes aromatiques séchées, notes de cuir et de tabac) et des fruits bien présents. Noté 15,5+

 

Lo Vielh 2006

La robe est profonde à opaque au centre du verre, avec des reflets de couleur pourpre à violine, le nez, après une légère réduction, s’ouvre sur une séduisante soupe de fruits noirs mûrs, rehaussés, en intensité, par une légère acidité volatile, et accompagnés de notes de garrigue et d’olives noires La mise en bouche est charmeuse, avec une trame tannique serrée, bien habillée par une chair veloutée. Du volume et du tonus dans un milieu de bouche, frais, bien charpenté par des tannins énergiques, au grain qui reste enveloppé. Les saveurs fruitées sont expressives et gourmandes. La finale, d’une très bonne persistance, est soutenue, élégante, équilibrée, avec des fruits juteux, finement épicés. Noté 16+

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Vins du Languedoc-Roussillon - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire