Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 avril 2010

Primeurs 2009 : Sauternes (3)

Les Sauternes issus de l’appellation Barsac (sous-sols argilo-calcaire) sont des vins un peu moins opulents que ceux élaborés à Sauternes (rôle fondamental des sous-sols argileux). Il y a plus de finesse, d’élégance, et de fraîcheur, tout en tirant parti de la parfaite botrytisation des baies, qui donnent des fins concentrés et denses. En somme, des styles différents, avec des vins parfaitement réussis, qui devaient satisfaire les goûts variés des amateurs.

 

Filhot

L’olfaction est un peu retenue, avec des parfums d’agrumes légèrement confits et des notes florales, la bouche est assez onctueuse, la construction privilégie la finesse, le centre se tient, la finale, de longueur normale est fraîche, avec des fruits assez expressifs. Noté 88-90+

 

D’Arche

Le nez est plutôt fermé, la bouche offre une chair délicate, avec une palette d’agrumes et d’abricots délicatement rôtis, les sensations sont ascendantes, avec de l’amplitude et du moelleux, la finale est persistante, fraîche, et aromatiquement avenante. Noté 91-92+

 

Doisy-Vedrines

L’olfaction laisse apparaître des parfums, d’abricots, accompagnés de notes de fruits exotiques et d’agrumes, la bouche est gourmande, avec des fruits rôtis et purs, le centre est plein, charnu, parfumé, la finale est persistante, bien dessinée, avec des fruits nets et expressifs. Noté 92-94  

 

Doisy Daëne

Le nez est net, précis, et d’une bonne intensité, avec des arômes de fruits jaunes (abricots dominants), d’oranges confites (chair et peau), et des notes florales et épicées, la bouche est fraîche, avec des fruits rôtis (très beau botrytis) très purs. De la chair, de l’onctuosité, de la densité donnant une sensation de grande concentration, en milieu de bouche, avec une belle acidité mûre, sous jacente qui étire la longue finale, pleine, très aérienne, aux fruits intenses et purs. Noté 95-97

 

De Myrat

Le nez , un peu fermé , laisse entrevoir des parfums d’agrumes finement confits et de fruits jaunes ( pêches ), la construction est élégante avec un chair fine, mais bien formée, les fruits laissent entrevoir une sensation d’un botrytis subtil , mais abouti, le milieu de bouche, est assez serré et assez dense, onctueux dans le toucher, la finale bien dynamisée par l’acidité gustative est allongée, avec des fruits séduisants, d’une belle pureté ( beaux agrumes confits). Noté 90-92+

 

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2009 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire