Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 avril 2010

Primeurs 2009 : Dégustation au Château Margaux

Les vins dégustés au château Margaux.

Nous sommes reçus par Paul Pontalier, et la dégustation est conduite par son adjoint. Un grand moment de plaisir, tant les vins proposés sont d'un niveau élevé, notamment le Pavillon Rouge qui a fait l'objet d'une sélection draconienne, et dont la qualité n'a jamais été aussi haute.

Pavillon Rouge

La robe est soutenue avec des reflets de couleur violette. Le nez est net, séduisant avec des arômes de cassis écrasés, puis accompagnés de notes florales. Beaucoup de velouté, dès l'attaque, avec des tannins très élégants à la trame jointive. Le milieu de bouche est charnu, riche et plein, les fruits sont purs et expressifs, la finale est très persistante aux tannins fins, veloutée, savoureuse, fraîche. Noté 94-95

Margaux

la robe est profonde avec un liséré fin de couleur violine. L'olfaction est subtile, envoûtante, avec des parfums de cassis, de mûres sauvages, de cerises, de notes de violettes et de fines épices.

Grande chair, dès l'attaque, qui habille des tannins à la trame serrée et dense. Beaucoup d'énergie, de profondeur, et de plénitude en milieu de bouche. Les fruits sont purs et frais. La longue finale est très élégante, intense, fondante, avec une grande finesse de grain tannique, aux fruits mûrs très purs et frais.

Noté 98-100

Pavillon Blanc (100% Sauvignon)

La robe offre une teinte jaune plutôt pâle, brillante. Le nez est pur, intense, au arômes de citron, de pamplemousse et de menthe fraîche.

L'attaque est fraîche, délicatement charnue, le vin laisse entrevoir une palette aromatique d'agrumes d'une très belle définition ; c'est fin, subtil, avec un centre parfaitement tenu par une colonne vertébrale acide (peu fréquente dans ce millésime) qu'étire et allonge une finale élancée, bien dessinée, très parfumée d'une grande fraîcheur.

Noté 93-95

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2009 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire