Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

10 avril 2010

Primeurs 2009 : Pauillac (2)

Pauillac

La fin de la dégustation des crus de Pauillac est un véritable plaisir avec des vins parfaitement réussis, et fidèles au style des différentes propriétés. Un vin est, à mon avis, une réussite majeure du millésime, et très certainement le meilleur vin produit, à ce jour. Je vous laisse le soin de le découvrir, ce ne sera pas une surprise pour ceux qui connaissent le travail minutieux de ce château.

Lynch Bages

L’olfaction est intense, séduisante, avec des parfums de fruits mûrs et bien définis ( cassis et myrtilles écrasées ), et des notes de violettes;  beaucoup de présence, dès l’attaque avec des tannins serrés, habillés par une chair pleine qui donne du velouté au vin, le milieu de bouche  bien charpenté, offre un bon volume, avec une texture élégante, la finale est très persistante, avec des fruits nets et avenants ( beau cassis ) accompagnés d’épices variées, les tannins restent de belle qualité. Noté 94-95+

Lynch Moussas

Le nez est frais, avec des arômes de fruits rouges, l’attaque laisse entrevoir une trame tannique assez fine, au grain bien arrondi, des fruits frais soulignent un milieu de bouche bien formé, plus longiligne que large, la finale est persistante, fraîche, avec des fruits juteux mis en relief par une acidité gustative de bon aloi. Noté 90-92

Pichon Longueville

L’olfaction évoque un peu discrètement des parfums de cerises, de cassis écrasés, des notes de cèdre et d’épices douces. Très belle sensation de plénitude dès l’attaque, avec des tannins mûrs bien enrobés, de l’énergie et de l’envergure dans un centre, aux tannins de très belle qualité, les fruits sont expressifs et nets, la longue finale équilibrée, fraîche, puissante offre une palette aromatique aux fruits salivants finement épicés. Noté 95-97

Pichon Comtesse Lalande

Le nez, d’une très bonne intensité, est subtil et précis, avec des arômes de fruits noirs variés (cassis, mûres, et cerises en soupe) rehaussés de notes florales (violettes dominantes). L’attaque est très élégante, avec des tannins fins, très bien tramés, la chair donne un très beau velouté au vin, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche est serré, compact, plus en densité qu’en largeur et en volume, avec des tannins fins et parfaitement polis, la finale très persistante est étirée, soutenue, d’une belle fraîcheur, aux fruits purs et généreux, avec des notes florales en ultime sensation. Noté 94-96

Pontet Canet (dégusté au château)

La robe est très profonde, avec des reflets de couleur violine, l’olfaction est précise, d’une grande séduction, avec des parfums de fruits noirs (cerises, cassis, myrtilles) d’une excellent maturité, le tout finement épicé. Une grande chair et de la densité dès l’attaque, avec des tannins racés, la trame est compacte, très serrée, les fruits sont purs et très expressifs, le vin s’installe progressivement dans un milieu de bouche, très plein volumineux et ample, avec une énergie évidente, la longue finale, avec des tannins toujours aussi élégants et racés est intense, riche, très savoureuse (fruits très purs et gourmands) équilibrée, avec des notes d’épices délicates. Noté 96-100

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2009 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire