Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

03 avril 2010

Primeurs 2009 : Saint Emilion (1)

Saint Emilion

Les vins ont été dégustés à l’Union des Grands Crus au château Beauséjour Bécot, certains ont été goûtés deux ou trois fois en d’autres lieux. Les robes sont plus ou moins profondes selon les choix d’élaboration des vins par la propriété, donc surtout en fonction des dates de vendanges et des méthodes retenues pour les extractions (pigeages ou remontages).

Balestard la Tonnelle

Le nez évoque les cerises fraîches agrémentées d’épices douces, l’attaque est fraîche, avec des tannins fins, plutôt bien enrobés, qui se durcissent une peu dans un centre normalement étoffé, la finale d’une bonne persistance, est fraîche avec des saveurs juteuses de fruits rouges. Noté 90-92

Beauséjour Bécot

La robe est foncée, le nez est avenant avec des arômes de mûres et de cerises noires écrasées, finement épicées et réglissées. De la chair dès l’attaque, avec des tannins serrés, très bien polis ; le milieu de bouche offre du volume, l’ampleur ; et du moelleux ; les saveurs fruitées sont pures, la finale est longue, d’une bonne intensité, avec des saveurs fruitées séduisantes. Noté 93-95

Berliquet ( 3 dégustations) 

L’olfaction est fine, élégante et subtile, avec des parfums de cerises et de mûres écrasées, accompagnées de notes de violettes. De beaux tannins fins et bien tramés sont perceptibles dès l’attaque, les sensations sont ascendantes, le milieu de bouche est plein, charnu, fondant, la finale est allongée, aérienne, saline, les fruits sont purs et gourmands, l’ensemble est frais. Noté 92-94

Canon

Au nez, d’une bonne intensité, des arômes de fruits frais et mûrs (cerises, et mûres) sont perceptibles, accompagnés de notes florales (violettes), les tannins sont fins et élégants, les saveurs fruitées sont juteuses, le centre est bien dimensionné, avec une matière serrée, pleine, la finale s’étire, avec une bonne intensité aromatique et beaucoup de fraîcheur. Noté 92-94

Canon la Gaffelière ( goûté deux fois) 

La robe est profonde , le nez un peu fermé est plus ouvert lors de la deuxième dégustation, avec des parfums de petites baies noires, d’épices douces et des notes florales; dès l’attaque, le vin est raffiné avec des tannins racés et compacts, le centre a une construction sphérique, les fruits sont mûrs et intenses, la finale, d’une très bonne persistance est élégante, savoureuse finement épicée et réglissée. Noté  93-95+

Cap de Mourlin

L’olfaction est nette, avec une expression de fruits frais (fraises des bois et cerises) accompagnées  de notes florales, l’attaque est souple avec des tannins délicats qui se raffermissent dans un milieu de bouche bien construit, la finale de longueur normale, plus séveuse que charnue est soulignée par des saveurs fruitées fraîches. Noté 89-91

A suivre....

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Primeurs 2009 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire