Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

19 mars 2010

Visite à La Tour Figeac (5)

Commentaires et Présentation d’Isabelle

Les vins de Château La Tour Figeac, comme les descriptifs le laissent imaginer, sont éblouissants de fruits dès leur jeunesse, mais ils ont indéniablement une grande capacité de garde en raison d’une assise tannique très confortable.

Finale toujours ample et riche de saveurs dans sa rémanence, équilibre subtil entre les manifestations des acidités et la fraîcheur qu’elles apportent, élevage constructif en terme de potentiel de garde et de flaveurs, La Tour Figeac est à tous les stades de la dégustation un très beau vin.

La Tour Figeac 2006

25% de CF et 75% de merlot

Des notes de caramel s’insinuent dans un dessin vaporeux de cerise cuite, de tous fruits écumeux et de toutes fleurs capiteuses.

La bouche, plus compactée et plus suave que le 2007, valorise le bouquet olfactif : la combinaison savante d’amertumes qui tiennent assez de la quinine, du zeste d’orange, de la griottine, d’épices douces et variées et enfin d’impressions de caramel balsamique lui donne un joli caractère que sa fermeté tannique, maintenue jusque dans la finale soutient avec facilité, s’en sans laisser compter puisque suffisamment domptée et équilibrée par de justes acidités.

La Tour Figeac 2005

Le nez est profond, capiteux, dense et éminemment floral.

La bouche joue la même partition aromatique sur une portée plus savoureuse encore de cerise et de zeste d’orange.

S’il est une certaine fermeté dès l’attaque, son prolongement apporte la rondeur et la densité du fruit bien mûr et concentré, puis la finale, portée par des notes de réglisse, laisse en bouche une agréable fraîcheur,.

Sélection Prestige 2005 de La Tour Figeac

Le meilleur lot des CF, et plus de merlot que dans la cuvée précédente.

Un cuir, puis des notes légèrement animales, en contraste assumé et vivant d’un tableau de jolies fleurs (violette), et d’un panier de fruits : cerise et autres fruits rouges frais.

La bouche présente une belle rondeur, et se veut dès l’attaque d’une belle fraîcheur… ressentie jusque dans la finale par la présence de notes mentholées.

Les prolongations sont de moindre retenue dans cette cuvée-ci par rapport à LTF 05, mais les tannins sont largement assouplis et ne se veulent impressifs que dans la finale.

Un très joli vin, plus charmeur que la cuvée classique, mais pas forcément meilleur.

Posté par Daniel S à 00:01 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire