Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

29 janvier 2010

Bernard Baudry (Chinon) : (5)

Bernard Baudry parle «  d’une année confortable (2009) : un hiver, avec un vrai froid, qui a duré. Pas de gel au printemps, qui fut dans l’ensemble bien ensoleillé; un peu d’inquiétude vers mai et juin, un peu pluvieux, puis un bel été. A trois semaines des vendanges, trente cinq millimètres d’eau sont tombés. Dès que les sols ont digéré ces précipitations, tout est reparti pour une très belle fin de cycle. »

Pour météo France, la situation fut la suivante en Pays de Loire en 2009 :

après deux mois froids en janvier et en février, et à faible pluviométrie, dès le mois de mars, les températures sont supérieures à la normale, et les précipitations sont déficitaires, phénomènes qui s’accentuent en avril. En mai et en juin, des épisodes pluvieux affectent Chinon de façon discontinue, mais au dessus de la normale. Si juillet  a été un peu moins chaud que la normale, les pluies sont restées discrètes. Août a été sec et chaud, le mois de septembre aussi, peu pluvieux dans l’ensemble, si ce n’est à Chinon comme le signale Bernard Baudry. Octobre fut aussi chaud et peu humide par rapport à la normale.

Les Grézeaux 2009

L’olfaction est séduisante, avec une palette aromatique de fruits variés (fraises et cassis dominants), accompagnés de fines épices. Belle qualité de la trame tannique qui charpente le vin avec beaucoup de naturel et de justesse, les fruits sont mûrs, l’acidité gustative, présente à tous les stades de la dégustation, conserve beaucoup de fraîcheur à un vin plein, aux fruits mûrs dans une finale persistante.

Le Clos Guillot 2009

Le nez est un peu réduit. Après agitation, le vin finit par exprimer des arômes de mûres sauvages, et de cassis, des notes florales et finement épicées. Le vin laisse entrevoir, dès l’attaque, une chair délicate, les tannins sont fins et serrés, le toucher est velouté, le centre, en relief, est plein, avec une bonne sphéricité due au sous-sol argileux, la finale très persistante est fraîche, très bien dessinée, avec des fruits épicés, mûrs et gourmands, et des notes salines en ultime sensation.

La Croix Boissée 2009

L’olfaction est élégante, et intense, avec des arômes de sureau, de cerises, de framboises, très purs finement épicés (épices douces). Dès l’entrée en bouche, la qualité des tannins est à signaler, avec une trame serrée et compacte, les grains sont fins,le toucher est très velouté, le vin s’installe, avec énergie dans un milieu de bouche, plein ,profond, et dense, les fruits sont mûrs et généreux, la finale très persistante, portée par une belle acidité « mure », qui tend le vin, s’étire avec élégance et plénitude, avec des saveurs fruitées précises et mûres, suivies de notes salines et calcaires signant le terroir. Un millésime qui rejoindra le Panthéon des grands vins issus de cette cuvée.

Daniel

20091231_43_b_Baudry

Posté par Daniel S à 00:01 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire