Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 janvier 2010

Bernard Baudry ( Chinon) (2)

Dégustation sur cuves ou fûts du millésime 2009

Les Granges 2009

Cette cuvée est issue d’une parcelle de six hectares située à Cravant, implantée sur un sol d'alluvions et de graviers près de la rivière : sols formés plus précisément,de graviers et de sables mélangés sur sous-sol argileux –siliceux.

Bernard Baudry vinifie donc séparément trois cuvées.

L’une est issue uniquement de son terroir de graviers, la seconde de la parcelle Maligrate, composée d’argiles à silex et la dernière, des Chaineaux, constituée quant à elle de calcaire jaune et de sable de faluns (micro-organismes de plage).

Les Granges provient de vignes jeunes d’une quinzaine d’années, plantées entre 1985 et 1988, par sélection clonale, très productive, et opérée à Bordeaux.

Echantillon n°1, issu de sol de graviers. (12°7, malo en cours)

Le nez est très marqué de fruits rouges, un peu poudré mais vif tout à la fois et très frais.

Il est une belle densité de bouche, qui prouve une certaine envergure, sur des tannins fermes, et des élongations sur le fruit. En ultime ressort, des notes de thé noir, peut-être…

Les équilibres sont déjà présentes ; acidité soutenue pour relever des belles maturités de fruit.

Pour Bernard Baudry, la conduite de la vigne s’est avérée concluante ; une situation au moment des vendanges positive, sans verdeur, avec des raisins plus petits, moins de pourriture et de belles couleurs. Il précise qu’il n’est pas favorable à l’enherbement dans les vignes.

Echantillon n°2, Maligrate, issu de sol d’argile à silex.

Le nez est très différent, très cassis.

Les vendanges se sont montrées plus mûres, plus abouties pour Bernard.

Des impressions d’écume de cassis et de feuilles de laurier finissent d’agrémenter le bouquet.

La bouche est très impressive quant à ses arômes de cassis. Elle s’orienterait assez vers le cassis cuit, et je retrouve la correspondance des senteurs d’écume.

Les tannins certes plus ronds restent néanmoins tactiles. Les acidités très marquées équilibrent néanmoins le tout et rafraîchissent une finale agréablement pénétrée du goût de la menthe

Echantillon n°3

Les Chaineaux 2009

Le nez se veut presque identique au précédent, mais j’y décèle un côté encre, encre noire.

Belle concentration de fruits, de fruits très mûrs, en bouche, se décomposant de la cerise au cassis. Les tannins façonnent un dessin similaire du début jusque la fin quant à leur tenue et impression. La finale, sur le zan, rappelle assez les saveurs mentholées de la cuvée Maligrate ; plus complexe et moins évidente par une légère amertume d’ensemble, nantie cependant d’expressions de confit.

Isabelle

20091231_40_b_Baudry

Posté par Daniel S à 00:02 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire