Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

25 janvier 2010

Bernard Baudry (Chinon ) : (1)

Bernard Baudry, qui s’est installé en 1975, sur un petit domaine de deux hectares est maintenant en charge d’une propriété d’environ une trentaine d’hectares, situés sur les communes de Cravant et de Chinon.

Il est secondé depuis 2000 par son fils Mathieu, qui après ses études en œnologie a travaillé en Australie et en Californie. Cinq cuvées sont désormais produites : Les Granges,  la cuvée «  Domaine », Les Grezeaux, Le Clos Guillot, et La Croix Boissée Ces cuvées ont la particularité d’avoir été isolées en tenant compte de la nature de leur sous-sol, elles font l’objet de vinifications parcellaires pour conserver toutes les caractéristiques de l’expression  lithologique de leur lieu de naissance. Un seul cépage pour élaborer ces vins : le Cabernet franc.

Les Granges  (7 hectares)

Les vignes sont cultivées sur des sous-sols constitués de sables, d’argiles et de quelques graviers  (par endroits), qui forment de petites buttes (ondulations), entre le bas des coteaux et la Vienne. Les vins élaborés sur ces parcelles sont plutôt des vins de soif, fruités, juteux à boire dès leur jeunesse.

Le «  Domaine » (environ 12  hectares)

Les parcelles sont constituées de graviers (dominants) et d’argiles de coteaux, les vins font l’objet d’élevages plus longs en cuves bois ou en barriques d’au moins cinq ans, la présence d’argile structure davantage les vins que ceux issus des « Granges » avec un potentiel supérieur de garde.

Les Grezeaux (4 hectares)

La nature lithologique du sous-sol se différencie en grande partie par la taille des graviers et des graves qui sont plus grossières et qui reposent sur un substrat argilo-siliceux. Les plus vieilles vignes de la propriété (une cinquantaine d’années) sont plantées sur ces terrains. Le peu de relief ne favorise pas le drainage, ce qui accroit la dépendance au millésime. Les vins déjà bien charpentés peuvent se garder une dizaine d’années selon le millésime.

Le Clos Guillot (5 hectares)

Les vignes sont jeunes (9 à 16 ans), elles sont cultivées sur des argiles dans lesquelles s’intercalent des éléments plus grossiers dans la partie supérieure de la pente, et sur un tuffeau (calcaire) jaune en bas de pente. Ces terrains sont bien drainés L’orientation, sud à sud est, de la parcelle, favorise un bon ensoleillement, les vins sont élevés 12 mois avec des barriques de 2 à 5 ans d’âge. L’association calcaire et argile donne du corps, et de la finesse au vin qui gagnera encore en étoffe avec le vieillissement des vignes. L’enracinement profond est difficile.

La Croix Boissée (2 hectares)

Cette petite parcelle, orientée au sud, est hautement qualitative, par la nature de son sous-sol argilo-calcaire, constitué de tuffeau, recouvert d’argiles  plus ou moins épaisses, contenant des éléments plus grossiers, les vins sont élevés entre 12 et 24 mois dans des barriques d ‘un à trois « vins ». Les vins sont riches, très structurés, puissants dans les grands millésimes, minéraux, sans se départir d’une fraîcheur toute ligérienne.

Les principes culturaux et le travail au chai

Les vignes sont cultivées selon les principes de l’agriculture biologique depuis 10 ans, la certification va être demandée, cette année. Pas d’utilisation de désherbants, les sols sont labourés Les produits de traitement utilisés sont essentiellement la bouillie bordelaise, et le soufre « fleur » Le vignoble est peu affecté par le vers de la grappe, le principal souci est la présence de cicadelles, qui conduit le vigneron à se poser la question de ce qui est acceptable  pour maintenir la qualité du raisin. Les vendanges sont manuelles.

Au chai,  les cuves ont alimentées par gravité, sans foulage des baies. Deux vins de presse sont réalisés, la première est assemblée avec le vin de goutte, les cuvaisons durent de 15 à 30 jours, selon le type de vin recherché en fonction de son origine, en cuve ciment ou en cuve bois qui ne sont pas thermorégulées, mais équipées seulement de serpentins. Les extractions se font par remontages ou par pigeages, selon la nature des cuvées.  L’élevage est mené en cuves (ciment ou bois), ou avec des barriques d’un à 10 vins.

A suivre…

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire