Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

14 décembre 2009

Visite au Tertre Roteboeuf : 30/10/2009 (1)

Visite au Tertre Roteboeuf : 30/10/2009

Cette propriété de 6  hectares, plantée avec 80 % de Merlot et 20% de Cabernet Franc, est située sur un sous-sol argilo-calcaire, à l’extrémité est du plateau de la côte Pavie.

Avant de commenter les vins dégustés, je vais vous proposer la vision qu’a François Mitjavile du vin, et les principes qui en découlent dans l’élaboration de Roc de Cambes et du Tertre Roteboeuf.

Le climat bordelais chaud et humide est parfaitement adapté au cycle de la vigne, c’est la longueur du cycle et des murissements lents qui permettent de développer les arômes tertiaires (truffes noires, humus, sous bois, cigare, etc). Les vins de Bordeaux sont typiquement des vins de millésime, pour ceci, il faut un bon terroir et du savoir faire. Ce qui est recherché dans les baies, avant la décision de vendanger, c’est d’avoir des fruits les plus mûrs possibles (mais pas surmûris), à la limite de la dégradation, ce qui coïncide alors avec une bonne maturité des tannins. La date des vendanges est choisie, uniquement, grâce à la dégustation des raisins

Cela permet d’élaborer des vins sensuels, un peu exotiques dans leur définition aromatique, sans sensation d’acidité gustative trop vive, fins et digestes.

La dégustation débute par l’ouverture d’une bouteille de Roc de Cambes 2003

Cette propriété d’une superficie de 12 hectares appartient également à François Mitjavile. Elle est située en appellation Côtes de Bourg, sur un terroir argilo-calcaire (calcaire plus induré qu’au Tertre Roteboeuf) qui donne des vins un peu plus fermes. L’encépagement est également constitué de 80% de Merlot et 20% de Cabernet Franc.

Roc de Cambes 2003

La robe est assez soutenue avec des teintes pourpres à rubis, le nez est net et sensuel, avec des arômes de cerises très mûres presque confites, de pruneaux (légère oxydation des fruits), d’humus, d’épices douces. De la chair et des tannins parfaitement domptés dans une bouche, aux fruits très mûrs, parfaitement charpentée sans aucune dureté tannique, la finale est très parfumée, donnant la sensation de déguster une salade de fruits bien mûrs, un peu opulente et exubérante, d’une très bonne persistance, délicatement épicée, et bien équilibrée, sans excès d’alcool, avec une acidité gustative basse, mais présente. Noté 16,5

Daniel

20091101_650TR_et_RC

Posté par Daniel S à 00:02 - Visite de domaines - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire