Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 novembre 2009

Le millésime 2009 au Tertre Roteboeuf

Visite au Tertre Roteboeuf

Les conceptions qui président à l’élaboration des vins de cette propriété, sont avant tout fondées sur une bonne maturité des baies, des macérations longues, des tannins un peu « dégradés » avant la vendange ( il faut concevoir cette dégradation comme celle de la partie ligneuse des tannins). Tout ceci pour produire des vins élégants, et pas trop puissants. S’adapter au climat bordelais à la fois chaud et humide, avec des cycles plutôt longs, qui permettent le développement d’arômes tertiaires complexes avec, pour les vins de côte, la truffe noire au premier plan. Ici pas de second vin : seulement un très bon terroir et du savoir faire ( recherche de la qualité aromatique, de la dynamique, de la fraîcheur, et de la finesse ). En 2009 les vendanges ont eu lieu le 2 octobre

Dégustation du millésime 2009 : Barrique de Merlot

La fermentation alcoolique n’est pas entièrement finie, il reste 5  grammes   de sucres .

La robe est très profonde, presque saturée au centre du verre, avec des reflets de couleur violine près du disque, le nez évoque avec netteté et intensité, des arômes de fruits noirs en salade, légèrement compotés  ( cassis , cerises, mûres), d’épices douces, de réglisse. Grande chair dès l’attaque, avec une masse tannique dense, mais parfaitement enrobée, le toucher tannique est quasiment soyeux, les fruits sont d’une puissance et d’une pureté insolente, le centre est ample, à la texture serrée, conservant une sensation de finesse dans le grain tannique, l’acidité malique est perceptible ,mais sans excès, la finale est longue, explosive dans sa palette aromatique fruitée (cerises noires d’une grande netteté ), d’un bel équilibre, malgré la légère sensation de sucre résiduel (fermentation alcoolique non finie) en ultime sensation.

Très grand vin en devenir

Daniel

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire