Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

28 octobre 2009

Deux vins du millésime 1995

Lors d’un déjeuner, à mon domicile, j’ai eu envie de voir comment se comportaient, aujourd’hui, des vins issus du millésime 1995 en rive gauche, qui semble laisser un certain nombre d’amateurs dubitatifs quant à la maturité des raisins de ce millésime. Les vins, de ce millésime, en rive gauche, sont bien charpentés, avec de nombreux tannins, les dégustations faites jusqu’à présent ont montré des vins évoluant lentement, mais sans  déficit de maturité, parmi les vins les plus réussis. Les mois de juin, juillet, et  août  furent chauds et secs, et si l’on excepte des épisodes pluvieux entre le 7 et 20 septembre, un temps plutôt sec s’installa  fin septembre et début octobre, ce qui permit de récolter des cabernets sauvignons mûrs 

Saint Julien : Branaire 1995

La robe est assez soutenue, avec une teinte générale de couleur grenat, et un liseré légèrement plus brun au bord du verre, le nez est net , avenant, d’une bonne intensité, avec des parfums de cerises, d’humus, de cèdre, de cassis écrasés, et une touche de violette. Beaucoup de finesse et d’élégance dans le contour de la trame tannique, assez serrée et bien enrobée, qui donne un bon maintien en milieu de bouche, les fruits sont mûrs mais frais, la finale, d’une bonne persistance est séveuse, encore un peu tannique, mais parfumée et finement épicée. Noté 15,5+

Lafon Rochet 1995

La robe, profonde au centre du verre, offre une couleur rubis vers le bord du disque, le nez discret, finit par s’ouvrir au fur et à mesure de la dégustation avec des arômes terriens (humus évoluant vers des notes de truffes noires ), de myrtilles , de cassis, de boite à épices ; l’attaque est assez imposante, avec des tannins à la trame dense, qui donne de la vigueur au vin, le centre, souligné par des saveurs de fruits mûrs et expressifs (cassis, myrtilles, et cerises) est ample et plutôt puissant, la finale, avec des tannins bien maîtrisés, mais un peu fermes, est pleine, épicée, avec une palette séduisante de petites baies noires (cassis dominant). Noté : 16,5

Posté par Daniel S à 00:02 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires


  • Jolis vins à te lire! On peut donc commencer à les ouvrir, si je comprends bien..?

    Posté par Alain Bringolf, 28 octobre 2009 à 08:42
  • Et la rive droite ?

    J'ai,de par mes lectures,une meilleure pub de la rive droite dans ce millésime.J'ai bu Clos Fourtet 95 cette année,absolument délicieux(16,5).

    Posté par Laurent Saura, 28 octobre 2009 à 13:45
  • Laurent, j'ai egalement beaucoup lu dans le sens rive droite mais ces deux vins m'ont agréablement surpris et particulièrement Lafon Rochet.

    Emile

    Posté par Emile, 29 octobre 2009 à 13:15
  • 1995 en rive gauche

    les vins s'ouvrent maintenant, avec des profils mûrs et bien construits, et pourtant que n'a-t-on pas lu concernant la faible réussite des 1995,en rive gauche sur les forums consacrés aux vins!

    Daniel

    Posté par Daniel S, 01 novembre 2009 à 11:40

Poster un commentaire