Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 octobre 2009

Deux vins des Amériques

Le Clos de Los Siete n’est plus à présenter, il réunit sous la houlette de Michel Rolland, six autres propriétaires français qui ont décidé, ensemble, de produire au pied de la Cordillère des Andes, un vin à la fois régulier et performant en qualité, avec une dominante du cépage Malbec, si prisé, et si remarquablement adapté aux meilleurs terroirs argentins. Ce vin a été dégusté «  bouteille découverte » lors d’une foire aux vins, fin Novembre.

Le Cain Five a été goûté à l’aveugle, j’ai trouvé le cépage dominant et son origine, en me référant à des dégustations antérieures de vins californiens dans ce millésime 2001….

Argentine : Clos de los Siete 2007

La robe est foncée, même profonde au centre du verre, avec des reflets de couleur pourpre, le nez d’une bonne intensité est séduisant, avec des arômes de petites baies noires écrasées (myrtilles dominantes),  de boite à épices, et des notes d’eucalyptus, la bouche est riche, avec des tannins serrés et plutôt distingués dans leur dessin, et leur contour ; le centre est plein, conjuguant avec justesse volume et amplitude, des saveurs fuitées d’une bonne intensité se prolonge dans une finale, d’une très bonne  persistance, parfumée, épicée légèrement réglissée, et d’une bonne fraîcheur. Noté 16

Napa Valley Cain Five 2001

52%Cabernet Sauvignon, 20% petit Verdot, 14% Cabernet franc, 9% Merlot ,5% Malbec

La robe est profonde, avec des reflets de couleur sanguine, l’olfaction est précise, avec quelques accents sudistes : cassis ,cerises, poivre et autre épices douces, figues, et herbes méditerranéennes, l’attaque est moelleuse avec des tannins nobles dans leur constitution, habillés par une chair assez ferme, un milieu de bouche parfaitement charpenté, et dense sans perdre de l’élégance dans les tannins, avec  une légère sensation d’oxydation dans des fruits expressifs, la finale est persistante, opulente, et complexe dans ses saveurs, mais bien équilibrée d’une bonne fraîcheur, et très « cabernet sauvignon » dans sa signature tannique (ce qui m’a permis de situer l’origine du vin). Un beau vin : Noté 16,5

Posté par Daniel S à 00:02 - Vins du Monde - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


  • Pas trop fana de ce Clos de los Siete 2007 bu 2 fois récemment (noté 13/20 à Malartic puis 14,5/20 chez IVV).

    A l'instar de Montus prestige 2001 testé chez Alain, un vin puissant, peut-être impressionnant mais manquant cruellement d'élégance.

    Posté par laurentg, 29 octobre 2009 à 12:34

Poster un commentaire