Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

15 octobre 2009

Deux Bordeaux de la rive gauche

Les deux vins commentés aujourd’hui ont été dégustés dans des conditions différentes, le premier l’a été, à l’aveugle, au cours d’un repas dégustation, il a fort bien tenu son rang, sans présenter un petit manque de matière , en milieu de bouche, que l’on constate généralement dans ce millésime.

Le second vin a accompagné un repas classique, puis  a été regoûté sur une durée de  48 heures, c’est la huitième ou neuvième bouteille de ce vin dans ce millésime que j’ai dû boire, sur une période d’environ 6 ans, sans écart notable entre les différentes bouteilles, issues de la même caisse. Je reste un peu sceptique quant à une garde jusqu’en 2025, pour ce Pontet Canet 1994 

Pessac Léognan : La Mission Haut Brion 1999

La robe est profonde, avec des reflets de couleur pourpre à rubis, l’olfaction est nette, d’une bonne intensité, avenante, avec des parfums de cerises , de cassis écrasés, d’épices douces, et des notes de fumée et de réglisse, beaucoup d’élégance dans l’attaque, tant dans la trame tannique que dans la qualité du fruit, le vin se dimensionne en s’installant dans le palais, de la chair (fine), des tannins qui offrent un cœur un peu ferme, qui donne un belle présence au vin en milieu de bouche, la finale ,d’une très bonne persistance, séduit par une palette aromatique assez complexe et pure, un excellent support tannique dans le contexte du millésime, et  un bon équilibre Noté : 16,5

Pauillac : Pontet Canet 1994

Dégusté après 14 heures de carafe, et conservé à 13 °

La robe, rubis à grenat est assez profonde à profonde (centre du verre), le nez est net, précis, ouvert : cassis écrasé, résine, cigare, et épices variées. Les tannins, assez élégants en attaque, se raffermissent au fur et à mesure que le vin s’installe dans le palais, charpenté et bien épaulé dans son centre avec des fruits mûrs et expressifs (cassis), la finale ,est persistante avec des saveurs de petites baies noires épicées, et  des tannins un peu fermes qui sont la marque de ce millésime, où les maturités totales ont été difficiles à obtenir. Un très bon vin de repas.

Noté 15,5 

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


  • Ma bouteille précédente de Mission Haut-Brion il y a environ 4 ans, était muette comme une carpe. Belle texture, mais fort peu d'expression.. et de plaisir, finalement. Cette bouteille était l'occasion de tester où cette Mission 99 se trouvait aujourd'hui. Constat plutôt rassurant, en effet! Un beau représentant de ce millésime, qui devrait encore bien évoluer sur plusieurs années..

    Posté par Alain Bringolf, 16 octobre 2009 à 17:43

Poster un commentaire