Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

08 octobre 2009

Un repas-dégustation phénoménal (5)

Le charme de la dégustation à l’aveugle, si l’on excepte la recherche d’un jugement impartial, enfin, qui finirait par l’être si ces mêmes bouteilles étaient regoûtées plusieurs fois sur un laps de temps convenable, c’est de jouer au petit jeu de l’identification. Ce fût fort amusant en ce qui concerne la Landonne de Delas 2003, avec mon collègue en vis-à-vis, nous nous sommes posés la question suivante : il s’agit soit d’une Côte Rôtie 2003, soit d’une syrah australienne de la Mac Laren Vale de part son excellent équilibre, et c’ était …une Côte Rôtie 2003 !!!!

Côte Rôtie ; Delas : La Landonne 2003

La robe est foncé avec des reflets de couleur pourpre à sanguine, le nez est intense et opulent, avec des arômes de fruits bien mûrs qui évoquent les cassis écrasés, le pruneau, la boite à épice ( poivre dominant ), et des notes de figues, la bouche est riche , avec des tannins plutôt serrés, parfaitement enrobée par une chair généreuse, les saveurs fruitées sont intenses, le vin est plein et  assez puissant en milieu de bouche, la finale est persistante, très luxuriante, mais sans aucune sensation d’alcool rédhibitoire, malgré la richesse inhérente au millésime, avec une petite note sanguine en ultime sensation. Noté 17+ 

Côte Rôtie Guigal : La Landonne 1995

La robe laisse percevoir une bonne profondeur, avec une teinte générale de couleur rubis, l’olfaction est soutenue et séduisante avec des arômes ce cassis, de mûres, d’ humus, d’herbes méditerranéennes, et des épices variées (dont le poivre), beaucoup d’élégance et de finesse dans la trame tannique dès l’attaque, c’est plein parfaitement structuré dans le milieu de bouche, les fruits sont précis et d’une bonne intensité, les tannins conservent toute leur finesse et leur élégance dans une finale allongé , très persistante, complexe, d’une belle pureté aromatique, et d’une excellente fraîcheur, avec des notes salines en ultime sensation Noté 17,5

Posté par Daniel S à 00:05 - Rhône Nord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire