Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

10 août 2009

Dégustation de La Mondotte (2)

Présentation et commentaires d’Isabelle

En 1996, La Mondotte sort le premier millésime repéré du public.

Toutefois, elle ne dispose pas à ce moment-là de ses propres installations. Rapidement alors, parce qu’elle se recentre au sein de Canon La Gaffelière, La Mondotte se voit rattachée au mouvement des vins de garage.

En réalité il n’en est rien !

Les premiers vins de La Mondotte datent de 1961 et le Féret mentionne cette propriété dès la fin du XIXème siècle.

Si similitude il doit y avoir, elle est celle d’une exigence à faire sortir de l’ombre ce cru prestigieux. Pratique de faibles rendements, agriculture biologique, maturité des raisins, trie, vinification scrupuleuse…

Dès le premier millésime, l’objectif est de valoriser les potentialités du terroir. Celui de La Mondotte conjugue deux compositions de sols complémentaires ; des argiles chaudes pour un fruit vif, rond, et un calcaire pour la finesse, la fraîcheur et l’élégance.

Un terroir qui façonne donc les deux piliers de saveurs et de structures complémentaires sur lesquels reposent le cintre ou les rondeurs originales et baroques de vins généreux et immédiats, mais qui aiment cependant vieillir.. 

La Mondotte 2005

De l'encens, de la rose fanée, du cuir fin de chevreau, une floraison intense de pivoine, du poivre de Setchuan et du sureau cuit pour tenter de circonscrire la complexité aromatique que répand le verre.
La bouche est crémeuse, et pourtant dynamique, puissante : aménité tannique qui laisse couler des goûts de mûres, et escapades gourmandes qui caracolent haut et fort dans la tonicité acquise d'une franche acidité. Sans doute en raison de la jeunesse et du millésime?- une légère répression en ultime ressort, qui toutefois ne dispense aucunement des plus belles longueurs.

Isabelle

100_5202

Posté par Daniel S à 00:08 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire