Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 juin 2009

Week-end des Grands Amateurs : Saint Emilion (2)

Un ami me signale un article de la Revue du vin de France, qui évoque mes commentaires de dégustations des primeurs 2008, sur mon Blog, je tiens à préciser que comme le savent mes lecteurs, les vins sont redégustés en bouteille après la mise, notamment dans le cadre du Week-end des Grands Amateurs, et parfois plusieurs fois pour certaines propriétés de la Rive Droite. Je profiterai du week-end pour signaler mes notes « primeurs »dans les commentaires des vins de 2006. Continuons nos commentaires des vins de Saint Emilion

Clos Fourtet

Le nez associe dans une expression raffinée des arômes de petites baies noires (mûres et cerises), d’épices, de chêne neuf et de café léger. La structure tannique est élégante et fine, avec un toucher velouté, les fruits sont mûrs et intenses, dans un milieu de bouche dense, rebondi et longiligne, la finale est étirée, les saveurs fruitées sont salivantes, des sensations minérales (calcaires) et salines ponctuent la dégustation. Noté 17-

Dassault

Le nez évoque les cerises rouges et les groseilles, en bouche , dans sa première partie, le vin offre une matière assez déliée, aux fruits frais, un peu plus tannique dans son centre, mais sans rigidité, il finit normalement assez fruitée. Noté : 15

Figeac

De l’élégance dans les arômes floraux et de fruits variés à l’olfaction, dès l’attaque, les tannins sont élégants, assez serrés, au grain assez velouté, les sensation sont progressives, bien accompagnées par des fruits mûrs d’une bonne intensité, dans un centre bien campé sur son assise tannique, la finale d’une bonne persistance est fraîche, équilibrée, juteuse et séveuse à la fois.

Noté 16,5

Franc Mayne

Le nez est discret, le bouche est tendre, son développement est limité dans un centre et une finale à minima aux saveurs fruitées un peu parcimonieuse. Noté : 13

Grand Mayne

Le nez est assez expressif et net avec des arômes de fruits noirs ( mûres , cassis, et cerises), de boite à épices , de chêne un peu grillé, et de café moulu, le vin est assez riche, puissant dans sa construction, avec des tannins un peu fermes, mais assez bien enrobés, le fruits sont mûrs d’une bonne intensité, la finale, fruitée, mais un peu astringente et un peu plus tannique offre une longueur convenable. Noté 15,5

La Couspaude

L’olfaction est soutenue, avec l’association assez classique dans ce cru de fruits bien mûrs et d’arômes issus de l’élevage qui sont dans cette bouteille moins démonstratifs que d’habitude. Des tannins polis et enrobés par une chair ferme mais veloutée structurent le vin avec une certaine autorité, la finale est assez puissante, aux fruits gourmands, encore un peu marquée par l’élevage. Noté 15,5

La Dominique

Le nez est fin et assez subtil, avec des parfums de violettes au premier plan, suivis d’aromes de cerises noires, de mûres, et des notes d’élevage, l’entrée en bouche est élégante, avec une trame tannique plutôt fine, portée par une acidité sous-jacente, le vin prend de l’épaisseur et du volume en milieu de bouche, la finale, dans la continuité, offre une belle palette de fruits séduisants, et des notes sanguines. Noté 16

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Droite - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire