Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 juin 2009

Week end des Grands Amateurs (3)

De très belles bouteilles ont été proposées dans cette dernière partie de la dégustation, les ténors sont  au rendez-vous .Ce qui reste étonnant contrairement à une appellation comme Saint Emilion, qui a été, à l’origine d’une petite révolution bordelaise, à savoir produire des vins mûrs, évolution qui a fait tâche d’huile dans le contexte de l’appellation, peu de propriétés de Pessac Léognan emboitent le pas des meilleurs châteaux.

Les Carmes Haut Brion

La robe est profonde, avec des reflets de couleur violine à pourpre, le nez d’une bonne intensité est bien défini; le vin évoque le cassis et la mûre accompagnés de notes florales et de café en retrait, la bouche est pleine, délicatement charnue, à la fois fine et dense, rehaussée de fruits mûrs et expressifs, la finale est persistante, fraîche, parfumée, finement épicée Noté 16

Malartic Lagravière

La robe est très foncée, avec un liseré de couleur pourpre à violine au bord du verre, le nez est élégant, d’une bonne intensité, avec des arômes de cassis très mûrs, d’épices douces et de café (en retrait). La bouche est bien en chair, avec une trame tannique assez compacte au grain velouté qui donne de l’assise, et de l’ampleur dans le milieu de bouche, les fruits sont mûrs et expressifs, la finale, soulignée par des fruits qualitatifs et gourmands est persistante, intense, d’un excellent équilibre. Noté 16,5

Olivier

La robe, de couleur rubis à pourpre, offre une profondeur moyenne, le vin évoque les fruits rouges, assez discrètement, la bouche est légère sans grand relief, la finale est assez courte. Noté 13

Pape Clément

La robe est profonde, avec un liseré de couleur violine, l’olfaction est intense et élégante , grâce à une grande pureté des arômes, même si ceux issus du chêne, avec des notes de café un peu torréfié dominent légèrement des parfums de fruits noirs bien mûrs, le vin exprime rapidement, dès l’attaque sa richesse et sa puissance, avec une trame tannique dense et veloutée, et des saveurs de fruits purs et intenses, la finale est persistante, bien équilibrée, d’une grande qualité de fruits qui reprennent l’avantage sur les saveurs issues de l’élevage , contrairement à l’ olfaction. Noté 17+

Smith Haut Lafitte

La robe est foncée, avec des reflets de couleur pourpre à violine, l’olfaction est généreuse, associant à un même niveau d’intensité  des arômes de petites baies noires (cassis et mûres écrasées ), d’épices douces, de chêne et de café; beaucoup de moelleux dès l’attaque, une chair fine habille une trame tannique assez serrée, les sensations sont ascendantes, le centre est dense et compact, sans perdre, sa douceur tactile, la finale portée par une acidité de bon aloi est allongée, parfumée, et d’une précision séduisante. Noté 17-

Posté par Daniel S à 00:01 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire