Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

26 mai 2009

Une dégustation à Puisseguin (7)

Les participants ont des goûts multiples et éclectiques, certains de nos copains sont particulièrement amateurs, de vins du Rhône, et particulièrement de crus du Rhône Nord, nous avons donc eu le plaisir de découvrir deux Cotes Rôties du même producteur, dans deux millésimes différents. Pour ajouter à la difficulté, un vin devenu  un grand classique de l’appellation Rasteau a été rajouté par un amateur du cru.

Rasteau Gourt de Mautens 2004

La robe est profonde, de couleur pourpre à sanguine, le nez évoque, avec séduction, le cassis, le poivre, les cerises noires, et les herbes méditerranéennes, la trame tannique assez serrée offre un grain parfaitement velouté, avec de la chair, un centre plein et sphérique dans son dessin, la finale dans la continuité est bien équilibrée, parfumée tout en délicatesse, avec la même qualité de tannins polis. Noté 16

Cote Rôtie : Cuilleron Bassenon 2003

La robe est assez soutenue, avec des teintes sanguine à rubis, olfaction nette et avenante : cassis écrasé, arômes floraux (violettes) et des notes de poivre et d’olives noires, le vin offre une bonne présence en bouche, avec des tannins élégants et plutôt veloutés, les fruits sont bien mûrs mais pas confiturés, une fine acidité sous jacente de bon aloi, donne une fraîcheur  agréable à la finale persistante, aux fruits savoureux et épicées. Noté 16+

Cote Rôties : Cuilleron Terre Sombres 2000

La robe est foncée avec un liseré de couleur rubis à sanguine au bord du verre, le nez d’une bonne intensité est élégant, avec des parfums classique de cassis , de poivre, d’herbes séchées (garrigue), les fruits sont intenses et d’une belle précision en bouche, avec la violette qui s’ajoute, un milieu de bouche charnu et bien structuré, avec des tannins enrobés, la finale d’une bonne longueur, est parfumée, bien dessinée, sanguine, saline, et équilibrée. Noté 16,5+

Posté par Daniel S à 00:01 - Rhône Nord - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire