Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

27 avril 2009

Sauternes 2008 (1)

Sauternes 2008

L’année a été difficile en Sauternais, avec le gel d’Avril qui a affecté de nombreuses propriétés (plus dans les points bas que sur les coteaux). La dernière trie (et même l’avant dernière, parfois), après le 26 Octobre, n’ont pas offert des raisins bien botrytisés. Certains vins ne sont pas commentés (notes fermentaires encore trop marquées, ou parfois des arômes paraissant déviants), ils seront évoqués, après une nouvelle dégustation.

Bastor Lamontagne

Olfaction d’intensité moyenne, à dominante de fruits jaunes, la bouche est tendre, avec des saveurs fruitées avenantes, la liqueur est légère, mais fraîche, la finale de longueur normale a des accents d’écorces d’oranges, avec une touche d’abricots. Noté 86-88

De Fargues

Très beau nez, intense et pur d'abricots rôtis, de fruits exotiques, et d’écorces d’agrumes, la bouche est généreuse, avec des saveurs intenses, du gras, une très bonne concentration dans le contexte du millésime, la finale est longue, d’un excellent équilibre avec des saveurs pures et d’une bonne intensité. Noté 92-94

Romer du Hayot

Ne discret qui évoque les fruits jaunes et les agrumes, la bouche est légère, assez peu expressive, avec des saveurs en retrait, une finale assez courte. Noté 83-85

De Malle

Nez frais et élégant d’oranges amères et de mangues légèrement rôties, la bouche est assez grasse, fraîche, une sensation de rôti dans les saveurs fruitées, une bonne amplitude et une matière assez concentrée en milieu de bouche, la finale est persistante, parfumée, d’un bon équilibre. Noté 89-91

Suau

Le nez évoque discrètement le miel et l’abricot, le vin est assez linéaire en bouche, finement parfumé, avec une chair assez fine, la finale de longueur moyenne, laisse une sensation de fruits plus frais que rôtis. Noté 85-86

Caillou

L’olfaction est discrète, avec une esquisse de fruits jaunes, une bouche, sans beaucoup d’envergure, des saveurs fruitées retenues, qui se révèlent un peu plus, dans une milieu de bouche, à l’ampleur un peu réduite, une finale assez fruitée, d’une persistance moyenne Noté 86-87

Doisy-Védrines

Des abricots et des fruits exotiques caractérisent une olfaction moyennement soutenue, assez bonne présence du vin en bouche, assez charnu et assez gras, avec des saveurs d’une bonne intensité, qui perdurent dans une finale d’une longueur convenable. Noté 87-88+

Doisy Daëne

Belle olfaction nette et d’une bonne intensité, florale, accompagnée de fruits jaunes rôtis, une bouche assez serrée, avec des belles saveurs expressives rôties, fine, élégante, dans une construction allongée, qui donne à la finale, assez intense, une bonne longueur avec des fruits frais et salivants.. Noté 90-92

De Myrat

Un nez net et expressif d’abricots finement rôtis et d’agrumes confits, la bouche est charnue, même grasse, avec une matière d’une bonne concentration, des saveurs pures, belle liqueur dans une finale allongée, bien dessinée, très savoureuse Noté 91-92+

Posté par Daniel S à 00:04 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire