Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

24 avril 2009

Pomerol 2008

Les vins commentés ici, ont été dégustés pour une immense majorité à l’Union des Grands Crus. Les vins qui représentent le summum qualitatif habituel de l’appellation n’ont pas été goûtés ( Petrus, Lafleur, Vieux Château Certan, entre autres..). Cette appellation, d’habitude si performante, n’a pas son caractère plutôt homogène, observé ces dernières années.

Le millésime 2008 a visiblement cette année, posé des problèmes aux propriétés qui recherchent des maturités « sur le fil », du moins pour certaines d’entre elles, qui présentent leur vin, à l’Union des Grands Crus. La dégustation montre que certains châteaux n’ont pas attendus les quelques jours supplémentaires qui auraient permis de cueillir des raisins plus mûrs.

Ceci doit être entendu, par rapport aux vins goûtés, et non pour l’ensemble de l’appellation, car de nombreux vins n’ont pas été dégustés, faute de temps disponible pour se rendre au château.

Les robes offrent des colorations franches, de profondeur moyenne à très profondes pour les vins les plus mûrs

Beauregard

Nez frais de fruits rouges (cerise) avec des notes d’élevage au deuxième plan,  la bouche est tendre en attaque, un vin dans l’ensemble assez léger, avec un volume réduit, et des tannins un peu fermes en finale, de longueur moyenne, assez fruitée mais marqué par le bois. Noté 86-88

Clinet

L’olfaction montre un vin en prise de bois, avec des arômes de fruits noirs bien murs, la bouche est sphérique, avec une chair qui habille bien les tannins, les fruits sont gourmands et d’une bonne intensité, la finale persistante est fruitée, d’une bonne intensité, un vin mûr. Reste toujours, pour cette propriété, un élevage assez soutenu, qui demande du temps pour ce fondre. Noté 90-93

Gazin

Nez assez discret de petites baies rouges, beaucoup de souplesse en entrée de bouche, qui donne l’impression d’un trame tannique assez élégante, les fruits sont très frais, mais n’ont pas l’intensité attendue, les tannins se durcissent un peu dans une finale de longueur normale, qui manque un peu de chair, et est un peu sèche . Noté 88-90

La Cabanne

Nez peu expressif, une bouche très tendre, avec un vin en prise de bois, la matière est légère, avec un centre assez linéaire, la finale de longueur très moyenne offre un fruité discret. Non noté

La Conseillante (première dégustation)

Le nez est assez agréable, avec des arômes de cerises, accompagnés de notes florales, rondeur agréable en entrée de bouche, aux fruits frais (rouges), le vin n’ est pas très en chair dans un milieu de bouche, aux tannins un peu marqués, à peine un ton au dessus des sensations de la mise en bouche, la finale de longueur normale, est assez fruitée mais un peu sèche. Noté 87-89

La Conseillante (deuxième dégustation)

La robe est foncée, d’une bonne profondeur, avec un liseré de couleur violine, le nez est frais, d’une bonne intensité avec des parfums de cerises, et de mures, et des notes d’élevage, l’ entrée en bouche moelleuse avec des tannins bien enrobés, les sensations ascendantes, avec une chair délicate, des fruits d’une bonne intensité, la finale est fraîche, assez persistante, mais plus sèche, avec un chair qui manque un peu, et des sensations un peu végétales. Un vin élégant jusqu’en milieu de bouche, mais la finale en montre les limites. Noté 88-90

La Croix de Gay

Le nez est frais et fruité, la bouche est bien construite, avec des tannins élégants et assez fins, des fruits mûrs, les sensations ascendantes, qui donne un centre assez charnu et plutôt plein, les fruits sont séduisants, bonne allonge fraîche, avec une chair fine et délicate et aromatiquement séduisante. Noté 89-91

La Pointe

Le nez est un peu fermé, avec des parfums de fruits rouges, et quelques notes végétales, un bouche plutôt tendre, qui s’étoffe avec la montée du vin vers le palais mais ce gain de matière et d’énergie accentue un peu cette sensation végétale associée aux fruits, la finale de longueur normale est dans la continuité. Noté 86-88 ?

Château la Vray Croix de Gay

Nez frais et mûr de fines violettes et de cerises, très beau toucher de bouche, avec des tannins fins d’une grande élégance, le vin s’installe délicatement au milieu du palais, avec une chair délicate, serrée, et pleine, la finale, d’une bonne longueur, s’achève sur des saveurs juteuses et gourmandes, d’une belle fraîcheur, c’est mûr !!!Noté 91-92+

Château le Gay

La robe est profonde, avec un fin liseré de couleur violine, le nez est raffiné, d’une bonne intensité, avec des arômes de mûres, de cerises noires écrasées, et des notes de café, belle bouche pleine, sphérique, avec une belle structure tannique veloutée et pleine en milieu de bouche, les fruits sont mûrs et expressifs, la finale est persistante, aux fruits gourmands, soutenue et fraîche  .Noté 91-93

Château Petit Village Pomerol

Olfaction séduisante avec des parfums de mures et de cerises écrasées, de la sphéricité, dans la trame tannique, au toucher velouté, et dans la construction générale du vin, un milieu de bouche plein, charnu, des fruits salivants, une finale, d’une bonne longueur, parfumée florale, fraîche et mûre. Noté 91-93

Posté par Daniel S à 00:01 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire