Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

09 avril 2009

Saint Julien 2008 (fin)

La série commentée dans cette chronique, est d’une grande homogénéité. Les styles diffèrent, avec peut-être aussi, des choix de vendanges (un peu décalées), donc des variantes, dans les recherches de maturité. La surprise du millésime est le retour de Talbot, dans le peloton de tête, avec, semble-t-il des vendanges un peu plus tardives, et donc des raisins un peu plus mûrs.

A priori, à Saint Julien, la sieste n’est pas le sport préféré du lieu.

Langoa Barton

Nez fin, d’une bonne expression, floral et fruité à la fois, l’attaque laisse entrevoir une matière veloutée, avec une belle élégance tannique, des sensations ascendantes aboutissant à  un milieu de bouche complet, aux fruits de belle qualité, la finale dans la continuité est allongée, fraîche, délicate, très fruitée, Noté : 90-92

Léoville Barton

Nez intense de cassis, de myrtille, de résineux, le vin est en prise de bois, dès l’attaque, la puissance parle, c’est riche puissant, volumineux, mais toujours avec des saveurs fruitées soutenues, la richesse confine un peu à l’austérité, longue finale très soutenue, avec du goût, mais un peu brute de décoffrage dans le dessin tannique. Noté 92-94 (l’élevage lui fera du bien)

Léoville Poyferré

L’olfaction est séduisante, avec de beaux fruits mûrs ( petites baies noires variées), fines épices, des notes florales, et d’élevage, superbes tannins de classe, dans une trame compacte au grain velouté, tout au long de la dégustation, beaucoup de chair, des fruits généreux et mûrs, dans un milieu de bouche, concentré et dense, la finale est longue, très charnue, aux fruits gourmands, savoureuse, et d’une très bonne fraîcheur Noté 93-95+

Saint Pierre

Le nez est crémeux, avec des arômes de cassis, de mûres, et des notes florales, beaucoup d’élégance dès l’entrée en bouche, les tannins sont fins, et bien tramés, de la chair des fruits juteux dans un beau milieu de bouche, parfaitement charpenté, avec beaucoup de finesse, le vin finit avec une belle allonge en conservant une belle chair, et des fruits frais très salivants, fraîcheur et équilibre sont eu rendez vous. Noté 92-94

Talbot

L’olfaction est séduisante, avec des fruits d’une bonne maturité, et expressifs ; belle attaque offrant d’entrée une matière veloutée, avec des fruits purs, un vin construit sur la finesse, mais parfaitement plein, avec des tannins élégants et fins en milieu de bouche, la finale est persistante, bien dessinée, toute en séduction, tant dans le grain tannique, que dans la palette aromatique. Noté 90-92

Posté par Daniel S à 00:02 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire