Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

05 avril 2009

Dégustation à La Grappe (5)

Ce qui caractérise l’ensemble des vins dégustés à La Grappe, c’est leur maturité. Même issus d’appellations moins prestigieuses, ils offrent toujours du plaisir (plus ou moins intense, certes), lors de la dégustation. L’appellation Saint Emilion propose un ensemble de vins d’une belle homogénéité au sein de ce groupement.

Saint Emilion

Jean Faure

Très belle olfaction, florale, cerises, mûres, et des notes sanguines, un beau moelleux en entrée en bouche, le vin devient sphérique, plein ,charnu, une palette aromatique pure, qui se prolonge dans une finale persistante, fraîche, d’une grande gourmandise. Noté 91-93

Château Guadet

Joli nez frais et floral, l’attaque est nette, avec des tannins d’une bonne fermeté, mais enrobé, le vin bien structuré , en bouche, aux fruits frais, la juste acidité gustative, donne un bel élan, et de l’éclat à une finale, d’une très bonne tenue, très bien équilibré . Noté 88-90+

Château Godeau

Le nez évoque la cerise et la mûre, l’entrée en bouche donne une sensation de rondeur, avec une chair délicate, beaucoup de raffinement dans un milieu de bouche, bien présent, aux fruits salivants, le vin finit, assez charnu et persistant, et fruité. Noté 88-89+

Château la Bienfaisance

Nez fin de petites baies rouges, belle fraîcheur dans un vin à la fois élégant et tonique, dans sa constitution, avec des tannins assez fins, la finale conserve cette impression générale de fraîcheur, avec des fruits assez juteux. Noté 88-89

Sanctus (sélection parcellaire)

Un nez de fruits bien mûrs (noirs et rouges), la bouche est élégante, avec une belle rondeur, qui fait place à un jus d’une bonne concentration en milieu de bouche, sans perdre du velouté tannique, la finale persistante aux fruits salivants, laisse une impression d’un bon équilibre. Noté 88-91

Château le Prieuré

Olfaction avenante, florale et fruitée, beaucoup de raffinement, dans une bouche élégante, aux tannins fins et plutôt serrés, jolies sensations ascendantes, d’un vin construit en finesse, frais , longiligne, juteux, et élégant. Noté 90-91

Posté par Daniel S à 00:04 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire