Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

02 avril 2009

Dégustation à La Grappe (2)

Les vins issus de sous-sols argilo-calcaire, même dans les appellations moins prestigieuses offrent une bonne fraîcheur,  ce qui convient fort bien à des vins à forte proportion de Merlot, les cabernets francs mûrs, dans ce millésime, sont un gage supplémentaire de qualité et de complexité.

Château Beauséjour Montagne Saint Emilion

Les 2008 n’ont pas été présentés, mais les 2007, avec un très beau 1901, dans le contexte du millésime

Château  Hostens-Picant : Sainte Foy Bordeaux

Des fruits allègres, des tannins sans angle, en entrée de bouche, un peu plus fermes en milieu de bouche, l’acidité gustative rehausse bien les saveurs. Noté 87/89

Cuvée Lucullus : des fruits plus gourmands, avec l’arrivée de la mûre, une structure tannique plus enrobée, de la chair, belle finale, fruitée et persistante. Noté 88/90

Château Monestier La Tour : Côtes de Bergerac

Cuvée Emilie : olfaction séduisante, avec des fruits noirs et blancs, structure tannique élégante et bien habillée, bonne persistance, avec une palette aromatique gourmande. Noté 88/90

Château Beaulieu : Bordeaux supérieur

Nez de fruits rouges, avec des notes d’élevage, bonne construction, avec des tannins structurant bien le milieu de bouche, la finale de longueur normale est fruitée, un peu marquée par l’élevage. Noté 87/88

Château Chapelle Macaran : Bordeaux

Nez agréable de petits fruits rouges frais, avec des notes légèrement toastées, belle souplesse en entrée de bouche, avec des fruits élégants et mûrs, assez charnus, le vin s’étoffe par la suite, belle fraîcheur pour une finale, avec du goût et de l’équilibre. Noté 87/88

Château Vrai Canon Bouché : Canon Fronsac

De la couleur et de la profondeur dans la robe, le nez est subtil avec des arômes de mûres, de cerises et des notes florales, l’attaque est nette , avec des tannins élégants, à l la structure ferme ,mais au grain assez velouté, un milieu dense, et une finale persistante, tonique aux fruits salivant, note saline et calcaire en fin de bouche. Noté 90/92

Château Haut Ballet : Fronsac

Olfaction, avec une dominante de cerises, un peu épicée, de la rondeur dès l’attaque, avec des tannins assez fins, un milieu de bouche assez charnu et juteux, qui est bien dynamisé par une acidité de bon aloi, donnant à la finale, aux fruits plutôt gourmands, un bon équilibre. Noté 88/90

Posté par Daniel S à 00:07 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire