Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

01 avril 2009

Dégustation à La Grappe (1)

Dégustation à La Grappe

Les robes sont colorées, voire soutenues, profondes, pour les vins les plus concentrés

Ici la hiérarchie est respectée, nous aurions bien aimé qu’un vin de moindre notoriété finisse par en imposer aux meilleurs, mais ici ce n’est pas le cas, la montée en puissance est progressive, encore que, les surprises ne sont pas à exclure, il y a des terroirs très qualitatifs ailleurs qu’à Saint Emilion…

Bordeaux Supérieur L’Isle Fort 2008

Les fruits rouges dominent dans un vin à forte charpente tannique ferme mais pas excessive, le vin finit assez puissant et fruitée. Noté 87/88

Bordeaux supérieur : Le Pin Beausoleil 2008

La cerise s’exprime, enjouée, bien posée, avec une structure tannique élégante , bien maîtrisée, des fruits avenants, dans un finale sans faiblesse bien équilibrée Noté 87/89+

Bordeaux supérieur : Domaine de Courteillac  2008

Olfaction un peu toastée en première intention, des petits fruits rouges frais s’expriment ensuite, le vin offre une charpente sans fard , un peu tannique, avec une finale sur le fruit mais un peu tannique Noté 85/87+

Bordeaux supérieur : Grée Laroque 2008

Le bois et les fruits rouges s’entremêlent dans une olfaction expressive, le vin offre une structure, bien construite avec des tannins fermes qui donnent à la finale du peps, avec une palette aromatique bien posée Noté : 86/88

Bordeaux supérieur : Petrus Gaïa 2008

Le nez est net, avec des aromes de fraises et de cerises, la bouche est tonnique, avec une matière aux tannins structurants, de la fraicheur en milieu de bouche, un vin de sève, assez salin et strict, mais pas rigide. Noté 86/88

Puyguéraud : Côtes des Francs

Joli nez floral et frais, accompagné de fruits rouges, la structure tannique est imposante, mais maîtrisée, le vin ne s’en laisse pas compter, c’est ferme avec du coffre en milieu de bouche, ave toujours une belle palette fruitée. Noté 87/88

La Prade : Côtes de Francs 2008

Du fruit à l’olfaction, la structure tannique est plus que ferme ,un peu dure, un vin dans un ambiance sèche, qui semble manquer à ce stade de chair et de jus Noté à revoir

Posté par Daniel S à 00:02 - primeurs 2008 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire