Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

18 mars 2009

Des vins du millésime 2003 en France, à l'aveugle

Cette série  est une heureuse surprise, avec deux vins dont un surtout qui n’a pas la réputation d’être une réussite notable dans sa région de production. Je n’ai pas dégusté une grande quantité de vins en « primeur » dans le millésime 2003 à Bordeaux, et je dois dire que les vins de cette série sont plutôt des réussites intéressantes dans le contexte de ce millésime. Comme quoi, 2003, c’est vraiment atypique.

Moulis : Maucaillou

La robe est soutenue, avec des reflets de couleur violine à sanguine, le nez est net, expressif avec des notes d’élevage, associé à des fruits mûrs mais pas confiturés, très belle bouche droite, avec une belle élégance des tannins structurants mais de belle qualité, les fruits sont d’une très bonne qualité aromatique, la finale est persistante d’une bon équilibre global, mais avec une légère point d’alcool en ultime sensation. Noté 16+

Saint Julien : Saint Pierre

Belle robe sanguine, d’une bonne profondeur, nez assez puissant encore un peu marqué par l’élevage, mais l’olfaction est largement dominée par des parfums de prunes, cerises et cassis, épicés, de la chair dans une bouche pleine, avec du corps, de la générosité dans l’expression aromatique, un sensation d’acidité assez basse mais qui ne perturbe pas l’équilibre du vin, dans une finale, d’une bonne persistance, fruitée mais encore marquée l’élevage. Noté 16+

Moulis : Poujeaux

La robe ,de couleur pourpre est assez sombre, le nez évoque avec une bonne intensité des arômes de fruits bien mûrs( prunes , cassis ), d’épices, avec un élevage peu perceptible, belle trame tannique ,bien enrobé par une chair délicate, les fruits sont séduisants, un milieu de bouche suffisamment structuré sans esbroufe, une finale dans la continuité bien dessiné, persistante, parfumée, et sans caractère solaire prononcé. Noté 16

Posté par Daniel S à 00:02 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire