Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

16 janvier 2009

Repas de fêtes (9)

Ce vin a été un des temps forts de ce réveillon. Nous avions choisi un mets assez simple, pour éviter des accords hasardeux. Avant que les vins ne soient associés à des plats,  ils ont tous été dégustés, auparavant sans prendre aucune nourriture, pour avoir une idée précise de leurs caractéristiques. A table ce vin a été servi avec des pavés d’autruche, accompagnés de pommes de terre au thym. Ce fut un grand moment de dégustation, un des sommets de l’année 2008, avec Lafleur 2005

 

 

 

 

 

Saint Julien : Léoville Las Cases 1986

 

La robe est profonde avec un liseré de couleur rubis à sanguine au bord du verre sans signe d’évolution, l’olfaction est un peu retenue, mais nette, relativement complexe, les arômes sont frais : cassis écrasé, prunes, résines, épices douces variées, réglisse. L’entrée en bouche est superbe avec une trame tannique ultra serrée, au grain parfaitement poli. Le vin s’installe par palier dans un milieu de bouche dense, d’une concentration et d’une puissance ( de plus en plus nette au fur et à mesure de la dégustation) naturelle éblouissante, avec des saveurs variées, et un cassis d’une très grande pureté, la fraîcheur est impeccable à tous les stades de la dégustation, la longue finale, intense, précise dans l’aromatique et le dessin, laisse une sensation de plénitude et un vin d’une infinie jeunesse .

 

Noté : 18,5, et 19 ,5 quand le bouquet aura l’intensité souhaitée pour un tel vin dans une dizaine d’années…

 

 

IMG_6856b_1_

Posté par Daniel S à 00:04 - Bordeaux Rive Gauche - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Je ne l'ai bu qu'une seule fois...un classicisme déroutant,un vin d'une allure tellement majestueuse!
    Pour moi,un grand souvenir de l'année 2004.
    Qui sait si un jour,mon cher Daniel,LLC 86 ne va pas rencontrer nos papilles affûtées,le même jour,au même moment...

    Posté par Laurent Saura, 16 janvier 2009 à 19:55
  • Laurent a écrit "Qui sait si un jour,mon cher Daniel,LLC 86 ne va pas rencontrer nos papilles affûtées,le même jour,au même moment..."

    Ce serait un immense plaisir de partager une telle bouteille avec toi.

    A bientôt

    Daniel

    Posté par Daniel S, 16 janvier 2009 à 23:33

Poster un commentaire