Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

21 juillet 2008

Un duo franco-suisse

Un des mes bons amis suisses, grands amateurs de vins de Bordeaux, et qui se fait un plaisir de communiquer sur cette région : http://www.statwine.com  avait décidé de me faire goûter, à l’aveugle, ces deux vins que je commente, ci-dessous. J’ai bien perçu le second vin (cépages et régions, et avec un rien de temps en plus, j’aurais mis le bon nom sur le producteur), par contre, si la syrah paraissait bien présente, les autres cépages « lissaient » un peu le vin. Ces vins après avoir été dégustés, à l’aveugle, ont été bus sur 48 heures. Les commentaires sont la synthèse de ces dégustations

Onyx 2005 de Jérôme Giroud

(70% Syrah, 15% Merlot, 5% Cabernet Franc)

La robe est foncée, assez pleine, avec des reflets de couleur violine , le nez net, et d’une bonne intensité, évoque la mûre, le cassis,  et la cerise, le tout accompagné d’épices douces, et des notes de tabac et de café, beaucoup de rondeur et de suavité, dès l’entrée en bouche, avec une trame tannique aux grains  parfaitement polis, le vin s’installe progressivement en milieu de bouche, c’est très rond, assez gras , occupant bien l’espace buccal, la finale , au tannins ,un rien plus fermes est persistante, parfumée,  élégante, d’un bon équilibre. Noté 16,5

Côte Rôtie  Jamet 2005

La robe est profonde, avec un liseré violine bordant le disque, le nez est chatoyant, évolutif, intense, évoquant le cassis d’abord, puis s‘enrichissant au fur et à mesure des dégustations, avec des arômes de poivre, de mûres, de lard fumé discret, et de violettes La bouche est riche , avec une superbe puissance qui ne déborde jamais, des fruits purs et mûrs, des tannins élégants qui restent légèrement fermes, leur association avec une juste acidité dynamise le vin avec un côté sauvage, un peu débridé, très jouissif ; très belle finale, bien dessinée, longue, aux saveurs salivantes, parfaitement équilibré. Superbe bouteille à l’évolution captivante sur 48 heures. Noté 17,5

100_4211

Posté par Daniel S à 00:10 - Divers - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires


  • Excellents descriptifs de ces deux expressions rhodaniennes, Daniel!
    J'avais voulu jouer ce petit match amusant et quelque peu insolite car le vin de Jérôme Giroud représente un assemblage.. inhabituel dans l'hexagone. Petite expérience amusante qui donne en tout cas envie d'explorer plus en avant les deux régions en parallèle.
    Navré d'avoir découvert un peu tôt l'étiquette des vins alors que tu étais à un fil de trouver le géniteur de la Côte Rôtie.. En réalité, j'avais caché ces bouteilles, non tant par jeu mais surtout afin de préserver l'objectivité du jugement lors de la dégustation.

    Ceci dit, la Côte Rôtie de Jamet est tout simplement somptueuse. Elegante et complexe.. Remarquable!

    Posté par Winemega-Alain, 21 juillet 2008 à 09:14
  • Alain,

    La dégustation a été très instructive, les cépages "bordelais " associés à la Syrah, largement majoritaire dans Onyx apporte une rondeur et une douceur tannique que l'on ne trouve pas dans le vin de Jamet.

    Daniel

    Posté par Daniel S, 27 juillet 2008 à 23:50

Poster un commentaire