Journal d'un passionné de la rive droite

Dégustations de vins, visites de domaines, et accords mets/vins


Bordeaux
Bordeaux Rive Droite
Bordeaux Rive Gauche
Les vins d'Alsace
Les vins de Loire
Les Vins du Sud-Ouest
Primeurs 2004
Primeurs 2005
Primeurs 2006
Rhône Nord
Rhône Sud
Vins de Bourgogne
Vins du Languedoc-Roussillon

13 mai 2008

Bordeaux : " Primeurs 2007 " (26)

Voici une série de vins de Côtes (Fronsac, Montagne Saint Emilion, et Côtes de Castillon) qui sont de belles réussites dans le millésime. La notoriété de certains de ces vins est loin d’être acquise, ce qui peut constituer un handicap dans leur façon d’être évaluée, par certains dégustateurs professionnels qui gardent à l’esprit la proximité d’appellations voisines plus prestigieuses, comme référentiel.

La Rousselle : Fronsac

Le nez est fin ,avec des aromes de cerises mûres, la bouche est suave , en entrée, avec des tannins élégants,du goût, un milieu de bouche assez gras, une finale un peu plus ferme, aux fruits gourmands, et minérale. Noté 88-89

Vrai Canon Bouché : Canon- Fronsac

Le nez associe des arômes de chêne à ceux des petites baies rouges, et une note de violette, la bouche est juteuse, avec des tannins bien enrobés, un milieu de bouche qui tient, et une finale gourmande, fraîche, d’un bel équilibre. Noté 88-89

Clos Puy Arnaud : Côtes de Castillon

La robe est foncée, le nez est assez ouvert, avec des parfums de fruits rouges et noirs, le bouche est gourmande, avec des beaux tannins, bien enrobés, et qui le restent, tout au long de la dégustation, les fruits sont bien définis, charnus et mûrs, un milieu de bouche sans faille, et plein, la finale, d’une belle qualité aromatique, est juteuse, finement épicées, salivante. Une très belle interprétation du millésime. Noté : 89-91

Domaine de l’A : Côtes de Castillon

La robe est colorée, le nez est frais et expressif, avec des arômes de cerises et de mûres, l’entrée en bouche est fine avec de tannins, puis le vin se structure, avec une belle énergie qui lui donne du peps, de la sève, et de la présence en milieu de bouche, les fruits sont purs, la finale est minérale, fraîche, aux fruits fondants, d’un très bel équilibre, et bien dessinée Noté : 89-91

Beauséjour 1901 : Montagne Saint Emilion

Le nez est subtil, avec une association de fruits rouges mûrs et des notes florales, la bouche est charnue, les tannins sont fins et bien enrobés, le milieu est plein, dans le contexte du millésime, la belle acidité dynamise la finale, aux fruits  exquis, un peu saline. Une réussite. Noté 88-90

Posté par Daniel S à 23:36 - Bordeaux " Primeurs" 2007 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires


Poster un commentaire